En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Sécurité routière : 237 personnes ont perdu la vie sur la route en février

Selon les chiffres mensuels de la Sécurité routière, la mortalité routière est repartie à la hausse en février de 5,9%. Au total, 237 automobilistes ont perdu la vie sur les routes.

L’optimisme n’aura pas duré longtemps. Alors que la mortalité routière était en baisse au mois de janvier, elle est repartie à la hausse de 5,9% en février. Le rapport mensuel de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) déplore 237 vies perdues sur les routes françaises, soit 12 de plus qu’à la même période en 2017.

Plus précisément, 217 personnes sont décédées en métropole en février 2018 et 20 en Outre-mer. Pour autant, d’autres indicateurs ont diminué en métropole :

  • 13,1% d’accidents corporels en moins ;
  • 12,5% de personnes blessées en moins ;
  • 15,2% de personnes hospitalisées plus de 24 heures en moins.

Des mesures pour lutter contre cette tendance

Le gouvernement tente donc de limiter cette tendance négative. Son porte-parole, Benjamin Griveaux, a confirmé la mise en place de la réforme de la limitation de vitesse à 80km/h sur les axes secondaires. Ainsi, 350 à 400 vies par an seront sauvées selon les premières estimations des pouvoirs publics.

De même, sous l’impulsion de l’Association française de prévention des comportements au volant (AFPC), la semaine internationale de la Courtoisie au volant a lieu en ce moment. Des campagnes de sensibilisation se développent afin d’adopter une conduite plus courtoise et ainsi limiter les risques d’accidents de la route.