En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Sécurité routière : une baisse de 22,8% de la mortalité en février

Dans son rapport mensuel, la Sécurité routière signale une très forte baisse du nombre de morts sur les routes en février 2017. Avec une diminution de 22,8%, ce sont 60 vies qui ont été épargnées par rapport à l’année précédente.

Accident voiture

Si la mortalité est à la baisse, ce sont tout de même 203 personnes qui ont perdu la vie sur les routes au cours du mois de février d’après l’Observatoire national interministériel de la Sécurité routière (ONISR).

Dans un communiqué, l’ONISR note deux indicateurs à la baisse pour le mois de février :

  • Une diminution de 2,9% du nombre d’accidents corporels (3 822 en février 2017, soit 114 accidents de moins par rapport à février 2016) ;
  • Un recul de 1,5% du nombre total de victimes tuées ou blessées sur les routes (4 999 [dont 203 tués], soit 76 victimes de mois qu’en février 2016) ;

Pour autant, sur les 12 derniers mois, les morts de cyclistes et piétons « connaissent une forte hausse (respectivement +14% et +9%) », indique l’ONISR, tandis que « les mortalités des automobilistes et des motocyclistes restent stables en moyenne » sur la même période.

3ème année consécutive de hausse de la mortalité

En 2016, la mortalité sur les routes de France était en hausse (+0,2%) pour la 3ème année consécutive, avec 3 469 personnes tuées. Cela n’était plus arrivé depuis 1972. La tendance pourrait cependant commencer à s’inverser puisqu’au cours des 12 derniers mois, le nombre de décès sur les routes est orienté à la baisse (3 430 décès, -1%).

« Alors que la France connaît des épisodes météorologiques difficiles, plus que jamais, chaque usager doit faire preuve de la plus grande vigilance, adapter sa conduite et respecter scrupuleusement le Code de la route ainsi que les consignes diffusées par les autorités », rappelle la Sécurité routière.