La voiture demeure le principal moyen de transport dans le Grand Paris

En Ile-de-France, l’usage de tous les modes de transport a diminué en janvier. La voiture demeure toutefois le moyen de transport le plus utilisé en cette période de crise sanitaire.

circulation voitures

Le 4ème volet de l’étude du collectif « Covid-19 et Mobilités Ile-de-France », qui regroupe 24 start-up, grands groupes et acteurs publics du secteur*, vient de paraître. Il fait le bilan des déplacements des Franciliens durant le mois de janvier 2021, soit en période de couvre-feu. Premier enseignement : les Franciliens utilisent moins les transports, quels qu’ils soient (transports en commun, vélo, voiture), que lors du dernier sondage de septembre.

Comme le rapporte Le Parisien, l’étude évoque « une mobilité francilienne en hibernation, avec un télétravail subi et des loisirs à l’arrêt ». 61% des personnes interrogées déclarent se déplacer moins pour aller au travail ou pour leurs activités de la vie quotidienne.

 La voiture comme transport refuge

La voiture demeure le mode de transport qui a gagné le plus d’utilisateurs depuis la crise. 48% des personnes interrogées disent utiliser leur automobile comme avant la crise et 21% affirment l’utiliser davantage en janvier 2021 qu’avant la crise. Dans un contexte sanitaire, la voiture est certainement perçue « comme un refuge ».

Le vélo a également bien résisté à la crise sanitaire. L’usage a diminué, comme tous les autres modes de transport, mais 32% des sondés déclarent utiliser ce mode de mobilité plus qu’avant la crise. 3% des personnes interrogées disent même s’être mises au vélo en début d’année.

* Le collectif « Covid-19 et Mobilité Ile-de-France », regroupe Cityscoot, Communauto, Dott, Geovelo, Grand Paris Seine Ouest, IFPEN, Inov360, Karos, L’Institut Paris Région, Mappy, Orange, Paris Ouest La Défense, PayByPhone, SNCF Réseau, RATP, So Mobility, Stuart, Total Mobility, Transdev, Troopy, Virtuo, Zenbus, Zenpark et Zoov.