En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

La voiture reste le moyen de transport privilégié de 97% des périurbains

D’après un sondage récent, 97% des périurbains conduisent régulièrement leur voiture personnelle et ce, dans tous les aspects de leur vie quotidienne.

circulation routière

Les périurbains, c’est-à-dire les personnes vivant dans la banlieue d’une métropole, représentent 1 Français sur 4. C’est sur cette frange de la population que la mutuelle Groupama a réalisé une étude. Elle révèle que la voiture est le transport incontournable des périurbains, avec 97% d’entre eux qui conduisent régulièrement leur voiture personnelle.

Un monopole de la voiture comme mode de déplacement qu’on retrouve au moment d’aller faire des courses (97%), sur le trajet vers le lieu de travail (93%) ou même pour amener les enfants à l’école (76%).

D’après l’étude réalisée, c’est moins l’engouement pour la voiture que « la faiblesse du maillage du réseau des transports en commun » qui fait opter les périurbains pour une quatre roues à moteur. Les sondés pointent du doigt des destinations mal desservies pour certains (53%), des fréquences de passage trop faibles pour d’autres (22%).

Les périurbains optent pour le tous risques

D’après Groupama, 99% des foyers disposent d’au moins une voiture et « le véhicule principal est logiquement et majoritairement assuré tous risques (75%) ». Parmi les garanties les plus importantes aux yeux des assurés interrogés : 69% choisissent une garantie leur permettant de se faire dépanner en bas de chez eux tandis que 65% souhaitent disposer d’un véhicule de remplacement en cas de réparation. L’étude observe ainsi « une réelle appréhension sur l’impossibilité de se déplacer » pour les périurbains.