En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Nuit du réveillon : qu’est-ce qui est autorisé ce 31 décembre ?

C’est un réveillon du 31 décembre au goût inédit qui se profile pour les Français. LeLynx.fr fait le point sur ce qui est autorisé et ce qui ne l’est pas à l’occasion de la Saint-Sylvestre.

C’est une année particulière qui se terminera ce soir partout dans le monde. Et qui dit année particulière sur fond de crise sanitaire dit règles inédites. En France, quelles sont les règles à respecter ce soir pour fêter le passage à la nouvelle année tout en respectant la loi ?

Pour la nuit du 31 décembre, les Français devront bien respecter un couvre-feu, de 20h ce soir à 6h demain matin. Seules raisons valables pour se déplacer avec une attestation durant ce créneau :

  • Motifs familiaux impérieux ;
  • Motifs de santé ou d’assistance ;
  • Déplacements professionnels ;
  • Urgences.

Quant aux rassemblements sur la voie publique, ils sont tout simplement interdits. Les règles ne sont donc pas les mêmes que durant la nuit du 24 décembre, durant laquelle le couvre-feu avait été momentanément suspendu. Pour rappel, en cas de contrôle par les forces de l’ordre, l’amende est de 135€ si le déplacement est injustifié. 100 000 policiers seront d’ailleurs mobilisés dans l’Hexagone pour veiller au respect du couvre-feu.

Se réunir, mais avec prudence

Pour autant, les Français ont le droit de célébrer la Saint-Sylvestre. Il est en effet possible de recevoir des proches chez soi ou d’être reçu. Seule obligation : ne pas se déplacer pendant la nuit, et attendre au minimum 6h du matin pour rentrer chez soi.

Pour limiter la propagation du virus, le gouvernement conseille de ne pas avoir plus de 6 convives à table, enfants non compris. S’agissant d’une recommandation, aucune sanction ne peut être appliquée si vous dépassez ce nombre à domicile. De même, la distanciation sociale et le respect des gestes barrière demeurent recommandés.