En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Auto : 55% des Français ont aujourd’hui peur de reprendre la route

Selon le nouvel Observatoire des risques routiers et de la mobilité, publié par l’Association Prévention Routière, 55% des automobilistes français estiment que la reprise du trafic est une source d’inquiétude.

Etude comportement conducteur

Le confinement aura été une période pendant laquelle nos habitudes ont été remises en question. Les trajets en voiture n’y échappent pas. Selon le nouvel Observatoire des risques routiers et de la mobilité, publié jeudi par l’Association Prévention Routière, plus d’un Français sur 2 (55%) aurait aujourd’hui des réticences à reprendre la route.

Cette inquiétude repose sur des interrogations quant à la reprise du trafic depuis le début du déconfinement. Il est ici question de la densité de la circulation, de la recrudescence des comportements dangereux ou encore d’une perte des réflexes au volant.

Un appel à la vigilance sur la route

Pour autant, 58% des Français interrogés « déclarent que la période qui s’achève aura un impact sur leurs modes de déplacements ». C’est la raison pour laquelle un quart des sondés déclarent vouloir marcher davantage. Cependant, malgré les inquiétudes, la voiture reste le second moyen de se déplacer pour 15% des Français car elle est vue comme un geste barrière face au virus.

Depuis début mai, la Sécurité routière appelle à la vigilance de tous les usagers afin d’éviter une hausse des accidents de la route. Du côté des automobilistes, même si les excès de vitesse restent le principal fléau, l’Association Prévention routière conseille également de « redoubler de vigilance aux abords de nouveaux aménagements dédiés aux piétons et cyclistes ».