La mortalité routière en hausse de +37% en juin 2021

La mortalité routière a fortement augmenté en juin 2021. La Sécurité routière a enregistré une hausse de +37% des décès. La mortalité des piétons, des cyclistes et des usagers de deux-roues est tout aussi inquiétante.

Trafic autoroute

C’est un chiffre qui n’a rien de rassurant. Selon les données de l’ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière), en juin dernier, la mortalité routière a fortement progressé, de +37% par rapport à juin 2020. 289 automobilistes ont perdu la vie sur les routes en France métropolitaine, contre 211 à la même époque de 2020. En revanche, si on compare avec juin 2019, avant la crise sanitaire, la mortalité routière a relativement peu progressé, de l’ordre de 1%.

Malheureusement, les autres indicateurs de la sécurité routière sont aussi à la hausse :

  • Le nombre d’accidents corporels a augmenté de +33% (5 562 en 2021 vs 4 177 en 2020) ;
  • Le nombre de personnes blessées a augmenté de +33% (7 020 en 2021 vs 5 268).

La mortalité des piétons, cyclistes et usagers de deux-roues a aussi progressé, avec respectivement 37, 28 et 84 personnes décédées en juin 2021.

Alerte sur la mortalité des enfants

Autre élément inquiétant relevé par la Sécurité routière : la mortalité des enfants, qui connaît une hausse importante. « 27 tués en juin 2021, contre 7 en juin 2020, mais aussi 14 de plus qu’en juin 2019 », indique le communiqué. La mortalité des jeunes de 18-24 ans a par ailleurs doublé en juin 2021 (49 décès contre 24 en 2020).

Sur l’ensemble du 2e trimestre, le bilan global demeure toutefois positif. La mortalité routière a certes progressé de +36% par rapport à juin 2020, mais elle a reculé de -8% par rapport à juin 2019.