En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Sécurité routière : le nombre de morts a progressé de 17% en février

Après une hausse en janvier, le nombre d’automobilistes morts sur la route a encore progressé en février. Le bilan s’élève à 253 personnes tuées.

Déclaration sinistre moto
C’est le genre de chiffre qui ne réjouit pas les pouvoirs publics. Aujourd’hui, la Sécurité routière a dévoilé ses statistiques mensuelles, pour le mois de février, qui pointent notamment le nombre de décès dus à des accidents de la route. Le chiffre est en hausse de 17,1%, soit 37 morts de plus qu’au mois de janvier.

Au total, 253 personnes ont perdu la vie dans un accident en février. La hausse était plus légère en janvier (+3,9%), mais pour comprendre ce chiffre il faut aussi se rappeler que 2018 était une année particulièrement faible en accidents de la route. La Sécurité routière avait enregistré une baisse historique de la mortalité.

Les gilets jaunes pointés du doigt par le rapport

Le ministère de l’Intérieur pointe du doigt la dégradation des radars fixes par certains gilets jaunes, qui selon lui explique un « relâchement des comportements sur l’ensemble des réseaux ». C’est davantage une corrélation qu’une cause, si l’on en croit l’ONISR, qui rappelle que les principales victimes sont des piétons et des cyclistes, sur des voies majoritairement sans radar.

Côté blessés, le chiffre est aussi en hausse. 5 021 personnes ont été blessées en février contre 4 132 en janvier (+21,5%). Dans les outre-mer, en revanche, la mortalité a nettement diminué : il passe de 22 à 13.