Sécurité routière : la mortalité en baisse de 2,8% en septembre 2019

La mortalité routière a reculé de 2,8% au mois de septembre. Toutefois, si moins d’automobilistes ont perdu la vie, la mortalité des piétons, cyclistes et autres deux-roues est elle à la hausse.

Les chiffres repartent à la baisse. Selon les données de la Sécurité routière, le nombre de morts sur les routes a baissé de 2,8% en septembre dernier. Ainsi, 313 personnes ont perdu la vie sur les routes, soit 9 de moins qu’en septembre 2018. De quoi redonner un peu d’optimisme après un mois d’août noir sur les routes (+17,9% de morts).

D’autres indicateurs sont également à la baisse :

  • Le nombre d’accidents corporels a diminué de 3,7% (5 169 en septembre 2019 vs 5 370 en septembre 2018) ;
  • Le nombre de personnes blessées a reculé de 3,4% (6 390 en septembre 2019 vs 6 614 en septembre 2018).

Des facteurs d’inquiétude

Toutefois, si la mortalité des automobilistes a diminué ce mois-ci, certains points d’inquiétude demeurent. Comme le signale le rapport de la Sécurité routière, « les mortalités des autres usagers (piétons, cyclistes, cyclomotoristes et motocyclistes) affichent une légère hausse ». La mortalité des jeunes de 18-24 ans a également augmenté (10 tués de plus en septembre 2019 par rapport à septembre 2018).

Dans les Outre-mer, la tendance est aussi à la baisse. 16 personnes sont décédées sur les routes en septembre 2019, soit 3 de moins qu’en 2018. En revanche, les accidents corporels et le nombre de personnes blessées ont augmenté.