En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Sécurité routière : 3 239 décès, la mortalité au plus bas en 2019

La mortalité routière a atteint son niveau le plus bas en 2019. Le gouvernement y voit notamment les effets du passage aux 80 km/h sur les axes secondaires.

Si la mortalité routière demeure toujours trop élevée, elle a atteint son niveau le plus bas en 2019. Selon les estimations de l’ONISR (Observatoire national interministériel de la sécurité routière), 3 239 personnes sont décédées sur les routes de France métropolitaine en 2019. Un chiffre en baisse de 0,3% par rapport à 2018, qui était jusqu’alors la meilleure année de référence.

A noter que la baisse de la mortalité profite à presque tous les usagers de la route. Elle a en effet diminué pour les automobilistes (1 621 décès, soit 16 de moins qu’en 2018), les deux-roues motorisés (747 décès, 12 de moins) et les camionneurs (38 décès, 6 de moins). Une note noire tout de même au tableau, la mortalité des cyclistes en hausse (184 décès, soit de 9 de plus) et celle des piétons (472 décès, soit 1 de plus qu’en 2018).

Sécurité routière : 2018 a été l’année la moins meurtrière sur les routes
Lire l'article

L’impact du passage aux 80 km/h ?

Lors d’une allocution donnée à Janvry (Essonne) ce samedi 1er février, le ministère de l’Intérieur Christophe Castaner a évoqué le recul de la mortalité sur les routes françaises comme « le résultat d’une politique volontariste » du gouvernement et a défendu l’abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, en place depuis juillet 2018.

Selon le ministre, en prenant en référence les 5 années avant la mise en place des 80 km/h, on estime que 336 vies ont été sauvées depuis le 1er juillet 2018. Au total, « 211 vies supplémentaires l’ont été en 2019, par rapport au chiffre que nous connaissions pour 2018 », a ajouté Christophe Castaner.