En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Péage : les tarifs vont augmenter de +1% à +1,5% en février 2020

Les automobilistes paieront plus cher au péage à partir du 1er février prochain. RTL estime que les tarifs des autoroutes devraient augmenter de +1% à 1,5%.

tarifs peages

La nouvelle ne fera pas le bonheur des automobilistes : au 1er février 2020, les tarifs des péages autoroutiers vont augmenter. Une hausse confirmée par Jean-Baptiste Djebbari, le secrétaire d’Etat aux Transport, interrogé le week-end dernier au micro de RTL. Selon la radio, la hausse devrait être comprise entre 1% et 1,5% en moyenne.

Pour justifier cette augmentation, Jean-Baptiste Djebbari rappelle que les évolutions tarifaires sont prévues dans les contrats des concessions et tiennent compte de l’inflation constatée au mois d’octobre. D’autres facteurs entrent également en jeu, comme la redevance domaniale prélevée par l’Etat ou encore les compensations à la suite des travaux dans le cadre du « plan autoroute », mis en place à la fin du quinquennat de François Hollande.

Hausse continue ces dernières années

Pour rappel, les prix des péages ont constamment augmenté ces dernières années. Selon le Parisien, entre 2011 et 2018, les tarifs ont connu une hausse de +9,5%, tandis que l’inflation s’est établie à +8,49% (Insee). D’après le quotidien, les tarifs ont même explosé sur certains tronçons. Par exemple : +34,06% sur l’autoroute reliant Rouen à Tours entre 2011 et 2018 ou +33,69% sur l’axe Angers-Rouen.

L’association 40 millions d’automobilistes n’a pas tardé à dénoncer la hausse prévue pour février 2020. « Avec des augmentations sans cesse au-delà de l’inflation mêlée à des taxes incessantes sur l’usage de l’automobile, l’impact sur la mobilité des Français pourrait rapidement devenir dramatique et faire renaître des mouvements de contestations forts dans notre pays », a–t-elle alerté.