En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

La mortalité routière en baisse de 12,6% en février 2020

Après un mois de janvier difficile, la mortalité routière est repartie à la baisse en février. Le nombre d’accidents corporels et de blessés a également diminué.

La mortalité routière a reculé le mois dernier, selon les estimations de l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR). En effet, 222 personnes ont perdu la vie sur la route en février 2020 contre 254 en février 2019, soit une baisse de -12,6%. Un chiffre d’autant plus notable que cette année, le mois de février comptait un jour de plus que l’année dernière.

Outre le nombre de décès, les autres indicateurs de la sécurité routière sont aussi à la baisse :

  • Le nombre d’accidents corporels a diminué de -0,9% (3 944 en 2020 vs 3 978 en 2019) ;
  • Le nombre de personnes blessées a diminué de -1,4% (4 782 vs 4 849).

La mortalité des motocyclistes à la hausse

Une ombre noire au tableau tout de même : la mortalité des motocyclistes, qui est à la hausse. En revanche, celle des cyclomotoristes est restée stable et celle des automobilistes, des piétons et des cyclistes a baissé.

Autre point d’inquiétude, la mortalité routière en Outre-mer, qui augmenté en février. 18 personnes sont en effet décédées le mois dernier, soit 5 de plus qu’en 2019. Au global, la tendance est tout de même bien plus positive que celle du mois de janvier. Le mois dernier, la mortalité routière avait en effet progressé de près de 10%.