Mortalité routière : moins d’accidents sur autoroutes en 2015

 

Dans son bilan sécurité annuel, l’ASFA annonce que le nombre d’accidents mortels sur autoroutes a été divisé par 2 entre 2002 et 2015.

Autoroute

D’après le rapport publié par l’ASFA (Association des Sociétés Françaises d’Autoroutes), la mortalité autoroutière continue de baisser depuis 2002, « alors même que le nombre de kilomètres parcourus [a augmenté] de 37% ». Ce bilan portant sur l’année 2015, met en avant 4 facteurs d’accidents résultant de mauvais comportements des automobilistes :

  • la prise d’alcool, de drogues et de médicaments est en cause dans 25% des accidents mortels. La moitié de ces accidents a pour victime des conducteurs de moins de 35 ans ;
  • la somnolence au volant compte pour 23,6% des accidents mortels sur autoroute, malgré une baisse du nombre d’accident de ce type de 42% depuis 2006 ;
  • les accidents liés à l’inattention (utilisation au volant des équipements électroniques : téléphone, GPS…) marquent une progression de 16,9% ;
  • une vitesse excessive est en cause dans 15,5% des accidents mortels.

Des accidents plus meurtriers la nuit

« Les accidents mortels qui se produisent sur autoroutes concédées impliquent principalement des véhicules légers (70%), contre 25% de véhicules lourds et 5% de deux roues », explique l’ASFA. De plus, 68% de ces accidents surviennent de jour (entre 6h et 22h). Ainsi, 32% des accidents mortels ont lieu la nuit (entre 22h et 6h), bien que cette période ne concentre que 10% du trafic autoroutier.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres