En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

La Sécurité Routière, c’est quoi ?

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties.

La délégation à la sécurité et à la circulation routières est un organisme placé sous le contrôle du ministère de l’Intérieur qui a à sa tête le délégué interministériel à la sécurité routière, nommé en Conseil des ministres. Depuis 2015, ce rôle est dévolu à Emmanuel Barbe.

Qu’est-ce que la délégation à la Sécurité Routière ?

Bien que ce poste de délégué ait été créé en 1972, les premières réglementations pour la sécurité routière remontent à la fin du XIXe siècle. Par exemple, un certificat de capacité obligatoire pour conduire une voiture est instauré dès 1899.

Cependant, les quelques règlements mis en place avec le temps n’empêchent pas le nombre de morts sur la route d’augmenter. En 1972, ce ne sont pas moins de 18 000 personnes qui ont perdu la vie à cause des accidents de la route. C’est pour inverser cette tendance que la même année est créé le poste de délégué interministériel à la sécurité routière. Depuis lors, de nombreuses mesures sont prises pour rendre les routes plus sûres.

Après des années de lutte, les résultats sont là : en 2012, on ne dénombrait « que » 3 645 morts. L’objectif affiché par Manuel Valls, ministre de l’Intérieur de François Hollande est de faire chuter ce nombre sous les 2 000 morts par an d’ici à 2020.

Les actions de la sécurité routière

  • 1973 : Obligation de mettre la ceinture de sécurité à l’avant ;
  • 1974 : Premières limitations de vitesse (sur autoroute, sur voie rapide et sur route de campagne) ;
  • 1980 : Entrée en vigueur de l’obligation généralisée du casque pour les conducteurs de deux-roues motorisés ;
  • 1983 : Une alcoolémie de 0,80g par litre de sang est désormais un délit (alors que la limite était auparavant de 1,20g par litre de sang) ;
  • 1990 : Ceinture de sécurité obligatoire à l’arrière, limitation de la vitesse à 50km/h en agglomération ;
  • 1992 : Création du permis à points ;
  • 1995 : Conduire avec plus de 0,50g d’alcool par litre de sang constitue désormais une contravention ;
  • 2003 : Installation des premiers radars automatiques.

Quel est l’importance de la sécurité routière ?

Par son rôle, la sécurité routière a une influence majeure sur le quotidien de millions d’automobilistes en France. Les mesures qu’elle prend sont nombreuses et plus ou moins acceptées. LeLynx.fr se fait régulièrement le relais des idées qu’elle émet.

Nous parlons par exemple des 40 ans de la ceinture de sécurité obligatoire.

Cet article vous a-t-il été utile ?