Info ou Intox ? Tout savoir sur les plaques d’immatriculation !


“C’est quoi le 82?” “Pourquoi la plaque de sa voiture est-elle verte?”… Vous êtes coincés sur la route et avez besoin d’y voir plus clair sur les plaques d’immatriculation ? LeLynx.fr vous vient en aide !

1. Toutes les plaques d’immatriculation françaises sont blanches. 

Faux ! En France, la majorité des plaques d’immatriculation sont blanches, toutefois, il est possible d’en croiser des rouges, vertes, bleues ou noires. Ces couleurs sont réservées à des catégories spécifiques de véhicules : 

  • Les plaques d’immatriculation rouges sont dédiées aux véhicules de transit temporaire (TT). Les voitures qui en possèdent sont souvent vouées à l’exportation, puisqu’une telle plaque exonère le propriétaire de TVA et droits de douane.
  • Les plaques d’immatriculation de couleur verte sont réservées aux véhicules diplomatiques. 
  • Les plaques d’immatriculation de couleur bleue sont réservées aux véhicules militaires stationnés dans les régions frontalières ou sur le territoire allemand.
  • La plaque d’immatriculation noire, aux lettres blanches, est quant à elle dédiée aux voitures de collection.

 

Les couleurs des plaques d’immatriculation
Lire l'article

2. Il est interdit de coller des stickers sur sa plaque d’immatriculation.

Vrai ! Bien que cette pratique soit largement répandue, elle est interdite en France ! Coller un sticker en souvenir de son lieu de vacances ou le blason de son club de sport favori n’est pas autorisé. Le conducteur s’expose à une amende de 135€ en cas de contrôle routier. 

Si vous souhaitez changer l’identifiant territorial de votre plaque d’immatriculation, vous devez en acheter une nouvelle, conforme aux réglementations, et payer pour cela 50€ environ.

 

Plaques d’immatriculation : les autocollants sont interdits
Lire l'article

3. Il est possible de choisir le numéro de sa plaque d’immatriculation.

Faux ! Choisir son identifiant territorial est autorisé, toutefois il n’est pas possible de choisir son numéro d’immatriculation ni de le changer car il est attribué automatiquement. 

Astuce Malynx !

Le saviez-vous ? Certaines lettres de l’alphabet n’apparaissent pas sur les plaques d’immatriculation pour éviter toute erreur. Le I et le O pourraient être confondus avec les chiffres 1 et 0, et la lettre U avec la lettre V. 

4. Un changement de propriétaire entraîne un changement de plaque.

Faux ! Depuis le nouveau SIV (Système d’immatriculation des véhicules) mis en place en 2009, le numéro minéralogique est conservé tout au long de la durée de vie de la voiture, de sa première mise en circulation à sa destruction. En cas de revente ou de déménagement dans un département différent, l’immatriculation reste identique. Seule l’adresse du propriétaire, présente sur la carte grise, est à modifier.

 

Nouvelles plaques d’immatriculation : quels changements ?
Lire l'article

5. En ayant des plaques très sales, je m’expose à une amende. 

Vrai ! Si l’une des plaques est abîmée, masquée, ou sale au point de gêner sa lisibilité, le propriétaire du véhicule encourt une contravention de classe 4 ; soit une amende forfaitaire de 135 euros. Cela n’engendre pas de retrait de point du permis.

Attention, si la plaque a été modifiée (chiffres grattés pour devenir trompeurs par exemple) il s’agit alors d’une falsification de plaque. Ce n’est alors plus une infraction, mais un délit. Les sanctions s’élèvent à  3750€ euros d’amende, – 6 points sur le permis de conduire et dans certaines situations confiscation de la voiture.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?