En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Les grèves ont dopé les chiffres du covoiturage et des autocars

Les grèves contre la réforme des retraites ont eu un impact fort sur les chiffres du covoiturage et des trajets en autocars. Blablacar et Flixbus ont confirmé une envolée des réservations sur leurs sites.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres. Les grèves des mois de décembre et janvier auront au moins fait quelques heureux : les sites de covoiturage et de compagnies d’autocars. Jeudi 23 janvier, les entreprises Blablacar et Flixbus ont communiqué sur leurs chiffres et ont confirmé que les grèves avaient dopé leurs chiffres.

« Au total, 6 millions de personnes ont voyagé avec BlaBlaCar depuis début décembre, et l’activité demeure exceptionnelle alors que les autres réseaux de transport reviennent progressivement à une circulation normale », a commenté BlablaCar. Le week-end du 18-19 janvier par exemple, l’entreprise a enregistré +35% de voyageurs par rapport à l’année précédente.

Même constat pour les bus

Chez Flixbus, la dynamique est la même. Sur le week-end du 18-19 janvier, la compagnie a également vu ses réservations progresser, de +23%. Et l’ensemble du mois de janvier est à cette image : « FlixBus constate une demande toujours en forte hausse avec 25 % de réservations en plus sur l’ensemble du réseau par rapport au mois de janvier 2019, pour une offre comparable », expliquait un porte-parole.

Parmi les trajets les plus demandés, on trouve les axes Paris-Bruxelles, Paris-Lille, Paris-Rouen, Paris-Londres ou encore Lyon-Grenoble. Reste à savoir si la tendance va se poursuivre dans les semaines et mois à venir et si les grèves auront durablement changé les habitudes des Français en matière de déplacement.

LeLynx.fr rencontre Blablacar : l’avenir du covoiturage par Laure Wagner
Lire l'article