En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité suite à notre changement de raison sociale dans le cadre d'une réorganisation interne. En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Le covoiturage gratuit pendant les pics de pollution en Ile-de-France

Le covoiturage va être rendu gratuit pendant les pics de pollution en Ile-de-France. Une mesure prise pour améliorer la qualité de l’air et réduire les embouteillages.

covoiturage

Une bonne nouvelle pour les automobilistes. Ile-de-France Mobilités, l’autorité en charge des transports dans la région, a voté mardi 24 avril une nouvelle mesure en faveur du covoiturage. Déjà gratuit pendant les jours de grèves, il le sera désormais aussi pendant les épisodes de pollution.

Les modalités de cette gratuité seront les mêmes que pour les jours de grève. Concrètement :

  • Les passagers pourront s’inscrire gratuitement sur l’une des 8 plateformes de covoiturage partenaires de l’opération, à savoir BlaBlaLines, Clem’, Covoit’ici, IDVROOM, Karos, Klaxit, Ouihop, Roulez Malin via le site ou l’application ViaNavigo ;
  • Les conducteurs seront remboursés sur la base de 0,10€ par kilomètre.

Lutter contre la pollution

Cette nouvelle mesure poursuit plusieurs objectifs : d’une part « permettre à chaque Francilien de se déplacer au mieux », mais aussi « lutter contre la pollution de l’air ». D’après Ile-de-France Mobilités, le taux d’occupation moyen d’une voiture pour les trajets domicile-travail est de 1,3 passager. Passer à 2 passagers par véhicule pourrait permettre de diminuer la circulation d’un tiers, et ainsi de réduire les bouchons et la pollution.

L’organisme rappelle également que le covoiturage a un impact positif sur la sécurité routière. Selon les assurances auto, les conducteurs qui accueilleraient des passagers à bord seraient plus prudents et causeraient moins d’accidents.

Outre la gratuité du covoiturage, la vignette Crit’air est une autre mesure mise en place pour luttter contre la pollution.