En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Contrôle technique : bientôt un site officiel pour comparer les prix

Un site officiel pour comparer les prix des contrôles techniques dans les centres auto devrait prochainement voir le jour. Le but : offrir davantage de visibilité aux automobilistes.

contrôle technique prix

Un outil qui devrait aider les automobilistes à y voir plus clair. D’après BFMTV, un site officiel qui recensera les prix du contrôle technique dans 6 500 centres français verra prochainement le jour. Ainsi, les Français pourront désormais comparer les tarifs pour choisir où réaliser le contrôle technique de leur véhicule.

Toutefois, la date de mise en ligne de ce nouveau site n’a pas encore été précisée. Un décret publié au Journal du 4 novembre a posé les premières règles pour les centres auto concernés : ceux-ci devront transmettre leurs tarifs et communiquer « toute intention de modification de prix, avec la date et l’heure d’entrée en vigueur de celle-ci ». La répression des fraudes sera en charge du contrôle de la mise à jour de ces tarifs.

Des professionnels pas convaincus

Comme le rapporte BFMTV, les professionnels du secteur ne sont pas convaincus par l’apport de ce site. La comparaison des prix existe en effet déjà dans ce secteur : « 20% des Français prennent rendez-vous en ligne pour leur contrôle technique, ils peuvent donc déjà comparer les prix », expliquait Laurent Palmier, PDG de l’entreprise Sécuritest.  

Et le prix n’est pas forcément le critère essentiel pour les automobilistes qui doivent effectuer un contrôle technique. Généralement, sur une même zone géographique, les prix varient seulement à quelques euros près. Ainsi, les clients recherchent avant tout « la proximité et l’accueil », résumait Bernard Bourrier, président du réseau Autovision.

Pour rappel, le contrôle technique a évolué en mai 2018, avec un renforcement des points de vérification. Le prix des prestations avait augmenté à cette ocassion.