En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Auto : le contrôle technique sera bien durci au 1er juillet 2019

Le report du durcissement du contrôle technique au 1er juillet 2019 est confirmé. Dès l’été prochain, l’examen sera plus sévère pour les véhicules diesels anciens les plus polluants.

Contrôle technique

Le Premier ministre Edouard Philippe l’avait annoncé début décembre, c’est désormais officiel : le durcissement du contrôle technique entrera en vigueur le 1er juillet 2019. Le décret est en effet paru dans le Journal Officiel du 21 décembre et a été signé par le ministre de la Transition écologique, François de Rugy.

Le durcissement du contrôle technique était initialement prévu pour janvier 2019. Comme l’a expliqué le gouvernement, il a été repoussé de 6 mois pour tenir « compte des préoccupations soulevées par les Français » et « mieux prendre en compte les modalités pratiques de ce déploiement ».

Vers une modération des tarifs ?

Le contrôle technique sera plus sévère dès l’été prochain, mais la note ne devrait pas être plus salée pour les automobilistes. Bernard Bourier, président du conseil national des professions de l’automobile (CNPA), expliquait sur RTL qu’« il n’y a pas d’augmentation de tarif prévue » et que les professionnels s’engageaient à « surveiller les prix et à les modérer ».

Pour rappel, le nouveau contrôle technique devra permettre de mieux détecter les véhicules très polluants. Seront particulièrement ciblés les modèles diesels anciens qui rejettent trop de particules fines.