En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Auto : le durcissement du contrôle technique reporté de 6 mois

Le durcissement du contrôle technique ne sera finalement pas mis en place au 1er janvier 2019, mais six mois plus tard. Un report annoncé par le gouvernement pour répondre à la colère des gilets jaunes.

controle technique durcissement

Bonne nouvelle pour les propriétaires de vieux véhicules diesel : le gouvernement a annoncé que le durcissement du contrôle technique, initialement prévu le 1er janvier 2019, sera décalé de six mois. « J’ai entendu les inquiétudes sur les modalités du contrôle technique, qui le compliquent et le rendent plus cher. Je suspends cette mesure pour une durée de six mois pour trouver les justes adaptations », a déclaré Edouard Philippe mardi 5 décembre.

Pour rappel, le durcissement du contrôle technique initialement prévu en janvier 2019 visait tout particulièrement les voitures diesel anciennes. L’examen devait prendre en compte le nombre de particules fines rejetées par le pot d’échappement, pour mieux détecter les voitures les plus polluantes.

Un report qui divise

La mesure, prise dans un climat de contestation sociale pour répondre à la colère des gilets jaunes, ne fait toutefois pas que des heureux. Selon Bernard Bourrier, président Contrôle technique du Conseil national des professions de l’automobile, il s’agit d’une « mauvaise nouvelle pour la lutte contre la pollution ».

Les garagistes et fabricants de systèmes de dépollution attendaient également un regain d’activité avec la mise en place de la mesure. Certains avaient déjà investi pour mettre à jour leurs équipements pour répondre à l’évolution de la réglementation, rappelait également Bernard Bourrier sur RTL ce mercredi 5 décembre. Reste à savoir si la mesure sera finalement appliquée à la mi 2019, comme l’a annoncé le Premier ministre.