Assurance auto : les boîtes noires dans les voitures ne feront pas baisser les tarifs

D’après la Fédération française de l’assurance (FFA) interrogée par Le Parisien, l’installation obligatoire des boîtes noires dans les véhicules neufs, dès 2022, ne fera pas baisser les tarifs de l’assurance auto à court terme.

Prime auto augmentation 2017

Les boites noires doivent servir à récolter des données en cas d’accident, comme la vitesse de conduite, le port de la ceinture de sécurité ou les phases de freinage. Rendus obligatoires dans les véhicules neufs à partir de mai 2022, ces équipements pourraient laisser penser que les comportements au volant s’amélioreraient, d’où une baisse des tarifs des couvertures.

Pourtant, d’après la Fédération française de l’assurance (FFA) citée par le journal Le Parisien, « ces dispositifs permettent de traiter les accidents les plus graves, impliquant généralement des dommages corporels ». Dans ce sens, « en l’absence d’impact direct sur la survenue des accidents, leur fréquence et leur coût, ces outils n’ont aucun effet sur les primes d’assurance ».

La boîte noire auto : définition, obligation, assurance et fonctionnement
Lire l'article

Des économies perceptibles en 2027 ?

À court terme, il est d’ailleurs possible que les primes d’assurance auto augmentent de façon mécanique avec une hausse des prix des véhicules neufs. Les compagnies d’assurance changeront peut-être leur fusil d’épaule sur le long terme, lorsque le dispositif aura donné toutes les garanties quant à son efficacité.

Du côté des assurés, une baisse des tarifs ne pourrait être perceptible qu’à l’horizon 2027, selon Le Parisien. En effet, le calendrier de mise en place des boites noires en deux phases – 2022 pour les véhicules neufs et 2024 pour les véhicules d’occasion – suppose qu’une infime partie des voitures en sera équipée dans les prochaines années.