En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Confinement : les candidats pourront-ils passer le permis de conduire ?

Malgré le reconfinement, les futurs automobilistes devraient pouvoir passer l’examen du permis de conduire. En revanche, l’ouverture des auto-écoles n’est pas encore acquise.

Au printemps dernier, durant le premier confinement, toutes les épreuves du permis de conduire avaient été annulées. A la reprise, cela avait logiquement généré des embouteillages dans les centres d’examen, qui ont dû gérer une demande encore plus accrue qu’à la normale. Pour éviter de reproduire cette situation, les futurs conducteurs pourront-ils passer leur permis durant ce deuxième confinement ?

Oui, selon Jean Castex. Dans son allocution du jeudi 29 octobre, le Premier ministre a déclaré que certains examens et concours seraient maintenus dans les semaines à venir et notamment le permis de conduire. Il en sera de même pour l’examen du Code de la route, comme l’a rapporté BFMTV.

Flou autour des cours

En revanche, un flou subsiste quant à l’ouverture des auto-écoles. « Toutes les auto-écoles restent ouvertes et font leur travail », expliquait à BFMTV Patrice Bessone, président du CNPA-éducation routière qui représente les écoles de conduite. Pourtant, le ministère de l’Intérieur s’est voulu plus strict et n’a pas officiellement autorisé l’ouverture des auto-écoles.

Interrogé ce lundi 2 novembre sur la matinale RTL, le ministre de l’Economie Bruno Le Maire a dit vouloir trouver un accord avec les auto-écoles et a déclaré que des discussions étaient en cours. Les cours dédiés au Code de la route pourraient être maintenus à distance. Pour les leçons de conduite, « le mieux serait que l’on parvienne à un accord sur un protocole sanitaire dans les cours de conduite qui permettent de les reprendre », a expliqué le ministre.