En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Tout savoir sur les stages post-permis pour réduire la période probatoire

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties.

Depuis le 1er janvier 2019, un décret est venu donner la possibilité aux jeunes conducteurs de réaliser une formation pour réduire la période probatoire.

Qu’est-ce que la formation post-permis ?

Pour les jeunes conducteurs, le « A » apposé sur le pare-brise de leur voiture signifie qu’ils sont toujours en période probatoire. Cependant, un décret a mis en place, depuis le 1er janvier 2019, la possibilité de passer une formation pour réduire ce délai probatoire du permis de conduire.

Dans le détail, à la suite de cette formation, les jeunes conducteurs pourront abaisser leur permis probatoire :

  • De 3 ans à 2 ans pour un permis classique ;
  • De 2 ans à 1 an et demi pour un permis en conduite accompagnée.

Pourquoi cette mesure ?

Il s’agit ici d’un moyen pour la Sécurité routière de baisser les risques d’accidents en mettant en place une réflexion sur le comportement à adopter au volant. En effet, il existe un pic d’accident dans les 6 premiers mois après l’obtention du permis de conduire.

voiture idéale pour jeune conducteur

Les conditions pour passer cette formation post-permis

Pour pouvoir passer cette formation, les jeunes automobilistes doivent :

  • Etre titulaires d’un premier permis de conduire (A1, A2, B1 ou B) entre les 6e et 12e mois qui suivent son obtention, ni avant, ni après
  • Ne pas avoir commis d’infraction avec retrait de points.

Comment se déroule ce stage post-permis de conduire ?

Cette formation se déroule sur 7 heures et en une seule journée. Elle est mise en place de façon collective dans une auto-école détentrice du label « qualité », « afin de permettre un maximum d’échanges sur les expériences de conduite entre les conducteurs d’une même génération » précise la Sécurité routière.

Deux thématiques sont abordées lors de ce stage en plus des rappels élémentaires sur la vitesse, le téléphone au volant, la drogue et l’alcool:

  • Mieux comprendre et gérer les situations de conduite complexes ;
  • Assurer des déplacements plus sûrs et plus citoyens par des moyens de mobilité responsables.

Combien coûte la formation post-permis ?

Aucun tarif fixe n’est prévu par les pouvoirs publics dans la mise en place de ce stage. Cependant, le coût moyen observé pour ces formations post-permis est d’environ 100€.

Cet article vous a-t-il été utile ?