En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Les jeunes de moins en moins motivés à passer le permis

Alors que pour les anciennes générations le permis de conduire était la clé de l’indépendance et comptait énormément, les jeunes semblent s’en désintéresser.

Autocollant A jeune conducteur

L’institut de sondage Opinion Way a réalisé pour la chaîne de garagistes Point S une étude sur l’implication des jeunes dans l’obtention du permis. Si 60% des 18/24 ans ont le permis, c’est 5 points de moins que lors d’une enquête similaire réalisée par la Sécurité routière en 2013.

Une chute relative si on considère que les jeunes sont de moins en moins pressés d’obtenir le permis : seulement 39% des 18/20 ans ont le permis contre près de 75% il y a 4 ans. Des chiffres impressionnants lorsqu’on considère les efforts de l’Etat pour encourager les jeunes à se lancer dans l’aventure du permis : on peut désormais commencer la conduite accompagnée à 15 ans et obtenir son permis dès 17 ans.

Les raisons du découragement des jeunes

Si les jeunes sont moins enclins à passer le permis que leurs parents, ils évoquent des raisons terre-à-terre :

  • 48% des jeunes interrogés trouvent le permis trop cher ;
  • 16% ont peur de l’échec ;
  • certains jeunes évoquent quant à eux le manque de temps à une période de leur vie déjà surchargée : Bac, études, déménagement, entrée dans la vie d’adulte.

Il ne faut pas oublier que cette génération est en grande partie urbaine (80% de la population totale vit en ville) et dispose de transports en commun et de solutions comme le covoiturage. Dans les campagnes par contre le permis conserve son importance.

En France le permis coûte 1 781€ en moyenne selon l’UFC-Que Choisir. Un coût qui s’ajoute au prix d’achat d’une voiture neuve ou d’occasion et celui d’une assurance auto, obligatoire pour pouvoir circuler.