Financement du permis de conduire : quelles sont les aides pour les jeunes ?

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • Jusqu’à 317€* d’économies réalisées !

Loyer, permis de conduire, assurance auto… Les charges peuvent rapidement s’accumuler pour un jeune souhaitant conduire et gagner  en autonomie. Afin de leur donner un coup de pouce, le gouvernement et les collectivités ont mis en place plusieurs aides au permis de conduire pour les moins de 25 ans ! Quelles sont-elles ? Quelles sont les conditions ? Eléments de réponses ici !

Le prix du permis de conduire peut rapidement en dissuader plus d’un. Compris en moyenne entre 1200€ et 1800€, cet examen s’avère une véritable charge pour un étudiant ou un jeune actif.

Par conséquent, plusieurs aides financières existent afin de permettre aux jeunes d’obtenir le permis de conduite. Véritable tremplin en termes d’autonomie, le permis de conduire est également exigé par bon nombre d’employeurs. Il devient d’ailleurs un outil de travail pour des centaines de postes, comme commercial ou aide à domicile.

Voyons ensemble les différents dispositifs existants.

A savoir
Vous venez d’avoir votre permis de conduire ? N’oubliez pas que votre première voiture doit obligatoirement être assurée ! Utilisez LeLynx.fr pour trouver la meilleure assurance auto pour jeune conducteur.

Le permis à 1 euro par jour

essai auto

Le permis de conduire à  1 euro s’adresse aux jeunes. Ils bénéficient d’un prêt à taux zéro. Un établissement financier avance l’argent et l’État paie les intérêts. Ce dispositif permet de financer l’apprentissage du permis catégories A et B :

  • Véhicules légers ;
  • Motos de catégories A1 et A2.

Quel est le montant de cette aide ?

Le montant de l’aide peut être de 600€, 800€, 1 000€ ou 1 200€, selon les besoins du jeune qui passe son permis. Le remboursement maximal étant de 30€ par mois, cela revient logiquement à payer son permis 1 euro par jour !

Comment en bénéficier ?

  • Avoir entre 15 et 25 ans au moment de la signature du contrat ;
  • Effectuer la demande dans une auto-école partenaire de l’opération ;
  • Présenter un dossier valable en respectant l’une des trois conditions suivantes :
    ✔️ Justifier de revenus permettant de rembourser les 30 € par mois ;
    ✔️Garantir le remboursement via une caution ;
    ✔️ Recourir à un co-emprunt.
Le permis à un euro n’est valable qu’une fois. Cependant, en cas d’échec, il est possible de recevoir 300€ pour financer les heures de conduite supplémentaires.

Le coup de pouce pour les apprentis

Depuis le 1er janvier 2019, une nouvelle aide existe pour tous les jeunes en apprentissage :

  • Elle est attribuée une seule fois par apprenti ;
  • Elle est cumulable avec d’autres aides, notamment les prestations sociales .

Quel est le montant de cette aide ?

Ce coup de pouce s’élève à 500€ maximum, une somme que le CFA (centre de formation d’apprentis) verse soit directement au jeune apprenti, soit à l’auto-école.

Comment en bénéficier ?

  • Aucune condition de ressources n’est requise ;
  • Avoir moins de 18 ans ;
  • Être en contrat d’apprentissage ;
  • Préparer une formation au permis B ;
  • Effectuer la demande auprès du CFA.

Les aides locales

Les bourses au permis

Certaines villes proposent une bourse pour le permis. Elle est adressée aux 18-25 ans qui n’ont pas les ressources suffisantes pour financer leur préparation au permis. Généralement, les mairies proposent cette aide en échange de 40 à 50 heures d’activité d’intérêt collectif.

Le taux de financement varie selon les collectivités : entre 50% à 80% du montant final et ce, jusqu’à 1 300€ maximum.

Bon à savoir
Un jeune peut cumuler la bourse municipale et le permis à un euro par jour.

Les missions locales

Les missions locales sont un espace dédié à l’insertion professionnelle des jeunes. Aide à la recherche d’emploi, à la préparation d’entretien, elles peuvent aussi participer au financement du permis de conduire pour les moins de 25 ans.

Contactez la mission locale de votre ville ou la plus proche pour en faire la demande.

L’aide de 1300 € en Ile-de-France

Depuis le 1er mars 2021, certains Franciliens peuvent bénéficier d’une aide de 1300 € afin de passer leur permis de conduire.

Quel est le montant de cette aide ? 

L’aide, accordée dans la limite des crédits disponibles, sera versée en 2 temps :

  • Un 1er versement forfaitaire de 650 €, qui doit permettre de valider la démarche de la formation engagée ;
  • Un 2nd versement forfaitaire de 650 €, qui doit venir valider la réussite à l’examen.

Comment en bénéficier ? 

Pour cela, l’une des conditions suivantes doit être rempli :

  • Être inscrit à Pôle emploi, résider dans un quartier prioritaire ou en zone rurale ;
  • Être inscrit au sein d’une mission locale et justifier de la nécessité de l’obtention du permis de conduire dans le cadre d’un projet professionnel ;
  • Être inscrit à une formation professionnelle dans une Ecole de la deuxième chance (E2C) ou un Espace dynamique d’insertion (EDI) ou dans un Parcours d’entre dans l’emploi (PEE).

Le financement du permis par Pôle Emploi

L’absence de permis de conduire peut constituer un frein à l’embauche. De ce fait, Pôle Emploi peut financer les frais de passage du permis de conduire afin de permettre aux demandeurs de trouver un emploi plus rapidement.

Quel est le montant de cette aide ?

Pôle Emploi peut financer le permis jusqu’à 1 200€ maximum en trois versements destinés à l’auto-école.

Versements de l’aide Délai Consigne
1er versement 1 mois Présentation d’une attestation d’inscription de l’auto-école auprès de Pôle Emploi
2e versement 5 mois Obtention du code
3e versement Obtention du permis A défaut de succès : 2e participation ou 30h de conduite

Comment en bénéficier ?

  • Avoir au moins 18 ans ;
  • Être inscrit à Pôle emploi depuis au moins 6 mois ;
  • Ne pas percevoir une allocation chômage ou une autre prestation dont le montant est inférieur ou égal à celui de l’ARE (allocation de retour à l’emploi).

Le compte personnel de formation (CPF) pour financer son permis de conduire

Le compte personnel de formation (CPF) permet à toutes les personnes, quel que soit leur âge, de financer le permis de conduite (code, leçons de conduite et examen).

Quel est le montant de cette aide ?

Il dépend du montant de vos droits de formation. Chaque salarié dispose d’une somme différente.

Comment en bénéficier ?

  • Le permis de conduire doit participer à la réalisation d’un projet professionnel ;
  • Ne pas faire l’objet d’une suspension de permis, d’une interdiction de passage d’examen ;
  • Sélectionner une auto-école participant au programme.
A savoir
Ce dispositif est cumulable avec d’autres aides financières, notamment le permis à un euro par jour.

Le Fond d’aide aux jeunes (FAJ)

Cette aide s’adresse aux 18-25 ans ayant des difficultés d’insertion ou financières. Elle s’adresse tout particulièrement aux jeunes les plus démunis, vivant dans des conditions familiales difficiles.

Ce dispositif peut aller jusqu’à 1 000€. Il est accordé aux personnes dont le projet de formation nécessite un permis de conduire, mais pas seulement. Dans le cadre d’une formation, d’un emploi, ce fonds peut prendre en charge les frais de déplacement, l’assurance auto de votre véhicule ou alors les frais de location.

Les modalités d’éligibilité sont conditionnées aux ressources. Il convient donc de faire une demande directement au département où réside le jeune. La collectivité décidera du montant de l’aide financière.