En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Gaz, tabac, chômage partiel… Tout ce qui change au 1er novembre


« L’hiver arrive » comme disent les Stark, et avec lui une horde de mauvaises nouvelles : hausse du prix du gaz et du tabac, restrictions pour le compte formation, gel des retraites complémentaires… Pour être au courant des changements de novembre, voici un petit guide.

Hausse du prix du gaz

Les tarifs réglementés d’Engie avaient augmenté incroyablement de 4,7% le mois dernier. En novembre, la hausse va être plus mesurée mais toujours nette : +1,6%. Dans le détail, les foyers qui utilisent le gaz pour la cuisson vont connaître une hausse de +0,4%. Les ménages qui l’utilisent pour la cuisson et l’eau chaude verront eux leur facture croître de +0,9%. Enfin, ceux qui se chauffent au gaz vont devoir payer +1,7% de plus qu’en octobre. Pour rappel, les tarifs réglementés disparaîtront à partir de juillet 2023.

Hausse du prix du tabac

L’objectif du gouvernement d’arriver au paquet à 10€ est en passe d’être atteint. Pour certaines marques, c’est déjà le cas. Pour les autres, l’augmentation au 1er novembre sera de 50 centimes. Ainsi, le paquet de Winston atteindra 10€ et celui de Marlboro sera fixé à 10,40€. En seulement trois ans, le paquet de cigarettes a grimpé de 3 euros. Il était de 7€ en 2017. Ce palier symbolique des 10€ est atteint au moment même où commence le « Mois sans tabac », qui incite les fumeurs à se déshabituer au tabac.

CPF restreint pour le permis de conduire

reduction delai probatoire

Le gouvernement voulait sévir contre les salariés qui abusaient du compte personnel de formation (CPF). Certains s’en servaient à outrance pour financer leurs stages de récupération de points sur le permis de conduire. A présent, les candidats devront s’inscrire auprès d’un organisme spécialisé ayant des conditions plus strictes. Il ne sera plus possible de financer son permis moto, scooter, bateau ou tracteur avec le CPF.

Gel des retraites complémentaires

Traditionnellement, les retraites complémentaires Agirc-Arrco des anciens salariés du secteur privé sont revalorisées chaque 1er novembre. Mais le conseil d’administration de l’organisme a décidé de geler les retraites en 2020. Les deux raisons avancées sont l’absence d’inflation, indice sur lequel sont calculées les revalorisations ; et la baisse des cotisations due à la crise sanitaire.

Chômage partiel maintenu

Assurance chômage

Le dispositif de chômage partiel devait diminuer en novembre, pour passer de 70% à 60% des salaires. Cependant, ce ne sera pas le cas. Le gouvernement, prenant en compte les difficultés générées par le confinement, a décidé de maintenir à 70% le niveau de prise en charge. Ce niveau est même de 100% pour les salariés au Smic. Les employeurs seront remboursés à 85%, sauf dans les secteurs en urgence économique qui seront remboursés intégralement : restaurants, bars, commerces non essentiels…

Les autres changements

Ce mois-ci, de nombreuses évolutions auront lieu, tantôt concernant la fiscalité, le logement ou l’énergie. Voici un petit récapitulatif :

  • Début de la trêve hivernale : il sera impossible d’expulser un locataire entre le 1er novembre et le 31 mars ;
  • Taxe d’habitation : derniers jours pour régler cette taxe qui ne concerne que 20% des foyers ;
  • Propriétaires : vous avez désormais l’obligation d’informer votre locataire de sa consommation individuelle d’énergie, s’il s’agit d’un immeuble à chauffage central ;
  • Frais bancaires plafonnés : pour les clients fragiles, un plafond de 25€ a été décidé ;
  • Nouvelles étiquettes énergie : elles indiqueront la consommation d’énergie des appareils électroménagers, avec une note allant de A à G ;
  • Aide de 150€ : cette somme sera versée à 1,1 million de jeunes étudiants boursiers ou bénéficiaires des APL.
Cet article vous a-t-il été utile ?