Permis de conduire : un « contrat type » pour faire baisser les prix

A partir du 1er juin 2020, les auto-écoles devront faire signer un contrat type à leurs élèves, qui recensera toutes leurs conditions et tarifs. Le but : plus de transparence et à terme, une baisse des prix du permis de conduire.

Permis de conduire auto

Le prix du permis de conduire va-t-il enfin diminuer, comme l’avait annoncé en 2019 Emmanuel Macron ? Cela en prend le chemin avec la mesure présentée par le gouvernement mercredi 19 février. Un nouveau contrat type, qui régira les 12 000 auto-écoles françaises et leurs clients, va en effet voir le jour. Son but : rendre les tarifs des auto-écoles plus transparents.

Ainsi, les consommateurs pourront plus facilement comparer les conditions des auto-écoles et choisir les lieux de formation les plus abordables. Ce nouveau contrat type « empêchera certains professionnels de facturer des frais interdits ou dissimulés, comme les frais de dossiers en cas de changement d’auto-école », a expliqué Bruno Le Maire, ministre de l’Economie.

Réduire les prix de 30%

La mise en place du « contrat type » s’inscrit dans une démarche plus large du gouvernement, qui ambitionne de réduire de 30% le coût du permis de conduire. « Le permis de conduire est vital pour des millions de Français », a rappelé Bruno Le Maire. « S’il est trop cher, cela constitue une barrière à l’emploi, notamment pour les jeunes », a-t-il ajouté.

La mesure, qui fait partie de la loi d’orientation des mobilités (LOM), sera applicable à partir du 1er juin 2020 partout en France. Mais dès le mois de mars, le gouvernement devrait lancer un site dédié, qui permettra de comparer les offres des auto-écoles, leurs tarifs et taux de réussite. Une bonne nouvelle pour les futurs automobilistes.

Loi d’orientation des mobilités : tout comprendre
Lire l'article