En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

La Sécurité routière encourage les candidats au permis de conduire à continuer à s’entraîner

Le confinement a contraint 120 000 candidats au permis de conduire à repousser leurs épreuves. Mais la Sécurité routière les invite tout de même à continuer les entraînements pour limiter la perte des acquis.

conduite accompagnée

Malgré le confinement, il est toujours possible de s’entraîner aux épreuves du permis de conduire. Tel est le message de la Sécurité routière, qui invite les candidats à « maintenir autant que possible leur niveau pendant la période de confinement ». Pour le Code, l’organisme rappelle que deux solutions sont possibles : réviser à l’aide son manuel ou des outils d’apprentissage en ligne mis à disposition par l’auto-école.

Pour réviser l’épreuve pratique du permis, la Sécurité routière rappelle que les futurs automobilistes peuvent se concentrer non sur le maniement du véhicule, mais sur les questions liées à l’entretien et à la perception des risques. Des partenariats ont été mis en place pour que les élèves aient accès gratuitement à des modules de formation en ligne. Un travail qui « ne remplacera pas la pratique en circulation réelle, mais permettra de limiter la perte de l’acquis antérieur ».

Quid de la conduite accompagnée ?

Du côté de la conduite accompagnée, la règle est stricte : elle n’est pas autorisée durant la période de crise sanitaire. La conduite accompagnée ne fait en effet « pas partie des motifs qui permettent de déroger à la règle de confinement ». Dans la mesure du possible, les déplacements effectués en voiture doivent se faire avec une seule personne dans l’habitacle.

Pour rappel, les auto-écoles sont fermées depuis le 14 mars, conformément à la décision du gouvernement de ne laisser ouverts que les commerces de première nécessité. 120 000 candidats étaient inscrits aux épreuves théoriques et pratiques du permis entre le 16 mars et fin avril.