Confinements : des millions de points de permis préservés ou regagnés

En 2020, les Français ont passé moins de temps sur la route, confinements oblige. Logiquement, on constate une baisse des points de permis de conduire perdus et une hausse des points regagnés.

Permis de conduire auto

Les confinements que nous avons connus depuis mars 2020 auront au moins eu un avantage. Ils ont permis à de nombreux automobilistes de préserver ou de regagner des points sur leur permis de conduire. Selon Le Parisien, entre le développement du télétravail, l’engouement pour le vélo et la moindre utilisation de la voiture, 2020 a été l’année la moins meurtrière sur les routes.

« Nous avons constaté une baisse de près de 13 % du nombre de courriers de retrait de points envoyés », a confirmé la Sécurité routière au quotidien, et « en parallèle, le nombre de courriers de reconstitution du capital de douze points a, lui, augmenté de 34% ».

Recettes en baisse

Les forces de l’ordre ne se font pas d’illusion. Les infractions ont reculé à cause des circonstances exceptionnelles de l’année passée et non du fait d’un changement de comportement des automobilistes. Les grands excès de vitesse (de plus de 50km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée) ont d’ailleurs augmenté de +21% en 2020.

Conséquence directe de ces points de permis préservés ou regagnés : moins d’amendes, et donc des recettes en baisse. En 2019, le compte d’affectation spécial de l’Etat consacré au produit des amendes issues des radars et de la police de la circulation avait reçu 1,65 milliard d’euros. La note devrait logiquement être moins élevée en 2020, voire en 2021.