En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Les recettes des radars en baisse de 15% depuis le début de l’année

Les recettes des radars sont en recul en 2018, d’après une information RTL. Une baisse qui s’explique notamment par le comportement plus prudent des conducteurs salariés et par les dégradations d’appareils.

radars recettes

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les recettes des radars automatiques sont en baisse en 2018. Comme le révèle RTL, malgré une hausse des flashs après le passage aux 80 km/h en juillet dernier, le nombre de PV enregistrés reste inférieur de 15% par rapport à l’année dernière.

Une baisse qui peut s’expliquer par le comportement des automobilistes, et notamment des salariés. Comme le rapporte RTL, « les salariés ont davantage levé le pied », car les chefs d’entreprise sont désormais tenus de signaler toute infraction. Les PV qui concernent les salariés sont ainsi en recul de 10% cette année.

De plus en plus de radars dégradés

Autre facteur qui peut expliquer la baisse des recettes des radars : les dégradations de ces appareils, qui sont elles en augmentation. D’après RTL, si aucun chiffre officiel n’est paru, on reconnaît officieusement que 20% du parc a été endommagé depuis le passage à la vitesse maximale autorisée à 80 km/h et le mouvement des gilets jaunes. Cela représenterait environ 600 cabines détériorées.

Si le comportement des personnes qui commettent des dégradations sur les radars est « irresponsable », Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière, rappelle également que « le risque est très grand à ces endroits-là qu’il y ait des accidents très graves ». Le coût des réparations ou du remplacement devrait de plus être important, puisqu’il faut compter entre 600 et 30 000€ par appareil.