Les radars automatiques ont rapporté 789M€ à l’Etat en 2015

 

D’après une note de la Cour des comptes à paraître cette semaine, les radars automatiques ont fait gagner à l’Etat la somme de 789M€.

Radars automatiques

La recette fiscale attribuée aux radars automatiques a enregistré une hausse de 6,6% sur un an, faisant gagner à l’Etat la bagatelle de 789M€ pour l’année 2015. Le taux de croissance moyen a d’ailleurs augmenté de 38% depuis 2009. La Cour des comptes révèle que les 4 200 radars présents sur le territoire français génèrent en moyenne 164 000€ de « chiffre d’affaire » par appareil chaque année. 13,31 millions de PV pour excès de vitesse ont été envoyés en 2015.

Les véhicules immatriculés à l’étranger comptent pour 20% des infractions relevées par les radars.

2 chances sur 3 de recevoir un PV en cas de flash

Contrairement au message que semble envoyer cette hausse de la recette fiscale, les Français ne roulent pas nécessairement plus vite. En effet, les radars automatiques ont flashé 20,24M de fois en 2015, contre 20,37M de fois en 2014, selon le rapport annuel de l’Agence nationale du traitement automatisé des infractions (Antai). Le « taux de conversion » de chaque cliché en contravention est cependant passé de 46% à 66% entre 2005 et 2015. La chance de recevoir un PV était ainsi de 2 sur 3 l’année dernière, contre 1 sur 2 dix ans plus tôt.

Le gouvernement avait déjà annoncé en octobre dernier son intention de multiplier par 4 le nombre de « zones radars » dans l’Hexagone. Au programme, l’ajout de 500 nouveaux radars automatiques d’ici 3 ans (pour un total de 4 700 appareils) et de 10 000 « radar leurres ». Ceci pour faire baisser le taux de mortalité sur les routes de France à l’horizon 2020. Un objectif de 2 000 morts contre 3 461 en 2015.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres