En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Sécurité routière : le gouvernement prévoit 1 200 radars tourelles d’ici fin 2020

Le gouvernement veut en finir avec les dégradations de radars et renforcer la sécurité des automobilistes. 1 200 radars tourelles devraient être installés sur les routes françaises d’ici 2020.

nouveau radar

Les manifestations n’auront pas raison des radars. Pour mieux lutter contre les dégradations, le gouvernement souhaite déployer de nouveaux radars tourelles dans les mois à venir. C’est ce qu’a révélé Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière, au Parisien. Ces équipements sont en effet plus résistants, puisqu’ils sont installés en hauteur.   

Actuellement, on compte entre 150 et 200 radars tourelles opérationnels sur les routes françaises. Ce chiffre devrait rapidement augmenter : « notre objectif est d’en déployer 400 à 450 d’ici à la fin 2019. Et 1 200 à fin 2020 », a expliqué Emmanuel Barbe.

Davantage de radars embarqués

Autre annonce du délégué à la Sécurité routière : l’extension de l’expérience menée en Normandie, où des entreprises privées gèrent des radars mobiles embarqués. Le dispositif va être étendu dans 3 autres régions : Centre-Val de Loire, Pays de la Loire et Bretagne. Les opérations commenceront dès janvier, avec 60 véhicules supplémentaires.

Pour rappel, d’après le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, en juillet dernier, 75% du parc de radars avait été endommagé suite au mouvement des gilets jaunes. Des destructions qui ont entraîné un manque à gagner de 300 000 millions d’euros depuis novembre 2018. La mortalité routière a également fortement augmenté à cette période : +17,9% sur un an en août 2019.