En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Radars automatiques : +30% d’excès de vitesse enregistrés en décembre

Les excès de vitesse ont bondi de 30% en décembre, conséquence directe de dégradations de radars massives de ces dernières semaines. La Sécurité routière s’inquiète des conséquences sur le comportement des automobilistes.

radar-automatique

En décembre dernier, les excès de vitesse ont augmenté de 30%, d’après une information révélée par RTL. Sans surprise, cette hausse marquée des excès est liée aux dégradations de radars automatiques : environ 50% des équipements ont été détériorés depuis la mi-novembre et le début du mouvement des gilets jaunes.

La plupart des radars dégradés ne sont plus en mesure d’identifier les véhicules qui roulent trop vite, mais parviennent tout de même à mesurer les vitesses. « C’est une augmentation de près de 30% qui n’ont pas donné lieu à contravention parce que les radars étaient voilés et que le cliché n’est pas exploitable », explique Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la Sécurité routière.

La Sécurité routière inquiète

Pour la Sécurité routière, les dégradations de radars ont des conséquences directes sur le comportement des automobilistes. « On voit bien que tout le monde accélère et cela va se payer en morts. Il faut vraiment que cela cesse », note Emmanuel Barbe, avant d’ajouter que tous les radars seraient réparés, « parce que c’est vital ».

Toutefois, les réparations ou remplacements de radars peuvent être longs et coûteux. Comme l’explique RTL, une vitre cassée ou un tag revient à environ 500€, pour un délai d’une semaine. Quant au remplacement d’une cabine fixe, il peut atteindre les 60 000-80 000€ et prendre un mois.