Sécurité routière : bientôt des radars embarqués privatisés

 

Les radars embarqués seront prochainement gérés par des entreprises privées. Le dispositif est testé dès vendredi 24 février en Normandie.

voiture radars embarqués

Dès 2017, les véhicules avec radars embarqués seront confiés à des sociétés privées. 323 véhicules banalisés dotés d’un radar embarqué circulent déjà sur les routes de France. Mais dans le futur, ce seront des entreprises privées qui géreront ces voitures. Elles fourniront des chauffeurs qui seront placés sous étroit contrôle de l’Etat.

L’objectif est d’augmenter le temps d’usage de ces véhicules, qui sont « sous-utilisés » selon le gouvernement et de libérer du temps de travail pour les forces de l’ordre.

La crainte d’une augmentation des verbalisations

De nombreuses voix se sont élevées pour dénoncer cette privatisation. Notamment l’association 40 millions d’automobilistes qui a lancée une pétition. Elle craint que le réel objectif soit de verbaliser un maximum de conducteurs.

Au total, 6 voitures sont en test en Normandie pour une durée de 3 mois maximum. Elles sont en mesure de flasher tant les voitures que les motos. La verbalisation, elle, ne débutera qu’au 1er septembre, si les essais sont concluants.

Astuce Malynx !

Les radars ont impacté votre pouvoir d’achat ? Comparez les contrats d’assurance auto pour récupérer vos économies

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer