Radars : pourquoi vous serez davantage flashés en 2022

Dès 2022, pas moins de 4700 radars seront opérationnels. Des contrôles qui s’intensifient, et qui s’ajoutent aux mesures prises par la Sécurité routière pour faire baisser la mortalité sur les routes de France. Alors, à quoi doit-on s’attendre ?

radar

Si le nombre de morts sur les routes s’est révélé historiquement bas en 2020, cette diminution s’est arrêtée au seuil de 2021 : les accidents de la route mortels ont grimpé de 10% cette année suite à la reprise d’activité.

Pour contrer cette tendance, l’exécutif a l’intention d’élargir le spectre des radars. Selon un document traitant des comptes affectés au contrôle de circulation, disponible sur le site internet du gouvernement, 4700 dispositifs seront fonctionnels d’ici la fin 2022.

Sécurité routière : 4700 radars sur les routes

Dans les villes françaises, 1400 radars tourelles seront désormais utilisés. Parmi eux, 400 serviront de leurre : ils seront simplement là pour dissuader les automobilistes de commettre des excès de vitesse ou toute autre infraction.

Par ailleurs, 400 voitures radars devraient être déployées sur l’ensemble du territoire. Des sociétés privées seront chargées d’en conduire la moitié.

Concernant les autres types de radars, on trouvera désormais sur le territoire français :

  • 800 radars fixes traditionnels ;
  • 500 radars mobiles, placés dans des véhicules ;
  • 400 radars autonomes ;
  • 50 radars de passage à niveau ;
  • 50 radars tronçon.
Radars : quels sont les départements et les régions qui en comportent le plus ?
Lire l'article

Les nouveautés technologiques 2022

Parmi les nouveautés, le radar urbain s’occupera de contrôler le respect des feux rouges et de la vitesse maximale. Plus discret que son homologue fixe, il devrait le remplacer à terme.

Sur les 500 boîtiers qui seront installés d’ici 2022, 400 feront office de leurre. Les 100 restants seront fonctionnels. Attention toutefois, ces radars ont la particularité d’être interchangeables : un leurre peut soudain être transformé en radar opérationnel, sans aucune possibilité pour les automobilistes de faire la différence !

Les quelque 700 radars discriminants (qui distinguent le type de véhicule et flashent les poids-lourds à une vitesse différente de celle des véhicules légers) seront, eux, équipés d’une nouvelle fonction. Celle-ci permettra de contrôler l’avant et l’arrière des véhicules.

Radars urbains, radars aux feux rouges, voitures radars, radars anti-bruit, radars aux passages piétons… Le florilège des mouchards qui peuplent nos routes n’a pas fini de s’étoffer. Le gouvernement a même prévu d’installer des radars sur les ponts en 2023. Ceux-ci devraient être capables de distinguer un poids lourd d’un véhicule léger, et de repérer le franchissement des lignes blanches et des feux rouges.