En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Tout savoir sur le radar automatique de passage piéton

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties.

Les radars automatiques de passage piéton ont été mis en place en France en janvier 2017. Voici tout ce que vous devez savoir sur ces équipements.

Qu’est-ce qu’un radar automatique de passage piéton ?

Les automobilistes doivent désormais compter sur un radar de plus lors de leurs déplacements. Après les radars de feu rouge ou les radars de stop, ce sont les radars à passage piéton qui ont fait leur apparition en janvier 2017 à Calais dans le nord.

Ces radars piéton ont pour objectif de sanctionner les automobilistes ne cédant pas le passage aux piétons. Ils ont la particularité de ne pas être directs : ils prennent la forme d’un mât télescopique de 4 mètres, posé sur un caisson équipé de roulette.

Pourquoi installer des radars piéton ?

Pour rappel, l’article R415-11 du Code de la route stipule que « tout conducteur est tenu de céder le passage, au besoin en s’arrêtant, au piéton s’engageant régulièrement dans la traversée d’une chaussée ou manifestant clairement l’intention de le faire ou circulant dans une aire piétonne ou une zone de rencontre ».

L’objectif est de sécuriser les passages piétons à risques notamment aux abords des crèches, établissements scolaires ou sportifs ou encore maisons de retraite. Les piétons représentent près de 15% des accidents mortels sur la route, dont 12% sont liés à un refus de priorité par les automobilistes.

pietons

Comment fonctionne le radar piéton ?

Le radar automatique de passage piéton dispose d’une caméra qui détecte la présence d’un piéton s’apprêtant à traverser. Elle détecte également si un véhicule est en approche ou non. Le radar à passage piéton n’est cependant pas entièrement automatisé et requiert l’intervention d’un agent de police pour valider l’infraction.

Lorsque la ligne de sécurité virtuelle définie par le radar est franchie par un piéton et qu’un véhicule approche, un enregistrement est envoyé à un agent de police chargé de visionner la bande et déterminer si le conducteur mérite une verbalisation ou non.

Quelle amende en cas de flash par un radar piéton ?

Les sanctions prévues pour les automobilistes flashés par un radar de passage piéton sont :

Le PV est alors envoyé au titulaire de la carte grise qui peut alors contester cette dernière s’il estime qu’il n’était pas au volant du véhicule et qu’il peut le prouver.

Cet article vous a-t-il été utile ?