En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Vers des contrôles de vitesse réalisés par des entreprises privées ?

Le ministre de l’Intérieur envisagerait de confier les contrôles de vitesse à des sociétés privées, laissant néanmoins la verbalisation des automobilistes à la charge des policiers.

radar-automatique

Est-il possible de déléguer les contrôles de vitesse des automobilistes à des sociétés extérieures ? C’est ce que souhaite mettre en place le ministre de l’Intérieur Gérard Collomb en confiant à des entreprises privées le pilotage des voitures banalisées transportant les radars mobiles.

« Pour affecter gendarmes et policiers à leurs missions prioritaires d’enquête, de sécurité, le principe de confier les aspects matériels du contrôle de vitesse à des sociétés extérieures est une solution pertinente », assure le ministre, qui fait valoir que « les communes le font pour les fourrières avec des délégations de service public et cela fonctionne ».

La verbalisation reste de la compétence de la police

Si le contrôle de vitesse devrait ainsi être externalisé, Gérard Collomb assure néanmoins que la verbalisation des automobilistes en excès de vitesse « restera de la compétence des policiers ». Le ministre précise également que les sociétés extérieures « seront rémunérées au forfait et pas en fonction du nombre de PV (procès-verbaux) ».

La mortalité routière a augmenté en 2016 pour la 3ème année consécutive après 12 ans de baisse : 3 477 personnes ont ainsi perdu la vie sur les routes de France. La vitesse excessive reste un des facteurs principaux d’accidentalité routière, responsable d’un accident mortel sur 3.