En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Limitation à 80 km/h : bientôt des caméras pour éviter les dégradations ?

Alors que les routes secondaires sont désormais limitées à 80 km/h, de plus en plus d’automobilistes sont flashés par les radars automatiques. Conséquence directe : les dégradations s’envolent, mais l’arrivée de la vidéosurveillance pourrait ralentir le phénomène.

Radar video-verbalisation

C’est une conséquence indirecte de la nouvelle réglementation. Ainsi, selon une information d’Europe 1, le nombre de dégradations de radars automatiques s’est envolé depuis la mise en place de la limitation à 80 km/h sur les routes secondaires. 400 installations de contrôle ont été endommagées en juillet contre 100 habituellement.

Un chiffre assez conséquent représentant 40% des radars installés sur les routes secondaires afin d’assurer la nouvelle limitation de vitesse. Un signe du mécontentement des automobilistes quant à la mise en place de cette nouvelle réglementation au Code de la route mais aussi de la multiplication des flashs.

340€ pour remettre en état un radar

En effet, pour le mois de juillet, le nombre de flashs pour excès de vitesse sur ces routes secondaires a été multiplié par 2,1% en 2018 par rapport à 2017. Pour éviter les actes malveillants, le gouvernement réfléchirait à installer un système de vidéosurveillance sur les radars, afin d’identifier les auteurs et ensuite de pouvoir les sanctionner.

Pour autant, le délégué interministériel à la sécurité routière se veut rassurant, « les radars finiront par moins flasher, les automobilistes feront attention ». Pour les pouvoirs publics, les dégradations ont un coût non négligeable : 340€ pour le nettoyage, le diagnostic et le redémarrage de l’appareil de contrôle, selon Autonews.