En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Radars tourelles : quelles infractions peuvent-ils détecter ?

Dans plusieurs régions, les premiers radars tourelles ont été installés pour renforcer la sécurité des automobilistes.

nouveau radar

Le radar tourelle est un nouveau type de radar qui se caractérise par sa discrétion. Plus haut perché, il serait davantage capable de détecter la vitesse réelle d’une voiture et déclencher une photo sans flash. Sur la route des vacances, les automobilistes ont pu découvrir ces radars qui se sont largement déployés.

Installés progressivement depuis fin 2018, ils devraient être près de 6 000 sur l’ensemble du territoire avant la fin 2020. Ces radars repèrent les excès de vitesse, mais aussi les franchissements de feu rouge et de passage à niveau, l’utilisation de téléphone au volant, les distances de sécurité, et ils contrôlent les deux sens de circulation.

Les radars pourront être déplacés

Ce déploiement permet surtout de remplacer le réseau d’anciens radars, pour la plupart hors d’usage, en panne ou vandalisés. Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner indiquait lors du lancement des radars tourelles qu’ils étaient incassables. Cependant, à la suite du mouvement des Gilets jaunes, le constat est que certains sont déjà endommagés.

Les radars tourelles ont l’avantage d’être déplaçables, ce qui veut dire qu’il sera difficile de prévoir où l’on risque d’être photographié. La Sécurité routière espère ainsi responsabiliser les conducteurs et réduire le nombre de décès sur les routes. Un reportage de France 3, début août 2019, montrait déjà la colère de certains Français accusant l’Etat de vouloir « engranger des sous ».