Excès de vitesse : quelles amendes en France et chez nos voisins européens ?

Alors que la vitesse maximale en ville a été abaissée à 30km/h à Paris et dans d’autres agglomérations en France, les automobilistes n’ont jamais autant été sur le qui-vive pour s’éviter les sanctions. En centre-ville ou sur l’autoroute, la France se base sur la vitesse maximale atteinte pour dresser ses sanctions. Mais est-ce le cas chez nos voisins européens ? Petit tour d’horizon des sanctions qui peuvent s’appliquer pour les autos prises en flagrant délit d’excès de vitesse.

Amendes excès de vitesse

En France et en Espagne

En France, le Code de la route prévoit une amende est de 68 euros pour tout excès de vitesse de moins de 20 km/h sur une route limitée à 50 km/h, comme cela peut être le cas en ville. L’amende passe à 135 euros en cas d’excès de vitesse compris entre 20 km/h et 50 km/h.

Il s’agit là d’une somme que l’on connaît bien mais qui reste bien inférieure à celle réservée aux chauffards dont le véhicule dépasse de 50 km/h ou plus la limitation, puisqu’elle passe à 1 500 euros. En cas de nouveau dépassement de plus de 50 km/h, l’amende s’élève à 3 750 euros.

En Espagne, le principe est similaire puisque les sanctions varient en fonction de la vitesse atteinte.

Ainsi, un excès :

  • de moins de 20 km/h est sanctionné d’une amende de 100 euros ;
  • entre 21 et 30 km/h est réprimandé d’une amende de 300 euros ;
  • compris entre 31 km/h et 40 km/h vous vaudra une amende de 400 euros ;
  • compris entre 41 km/h et 50 km/h sera facturé 500 euros ;
  • de plus de 51 km/h est répréhensible d’une amende de 600 euros.

Bien évidemment, ces amendes sont accompagnées d’un retrait de points proportionnel à la vitesse atteinte.

En Belgique, un excès de vitesse sanctionné au km/h près

Du côté de la Belgique, chaque km/h supplémentaire vous coûte plus cher ! En effet, si la sanction de 53 euros est fixe pour tout excès compris entre 1 et 9 km/h, celle-ci prend un tout autre virage passé ce cap.

Chaque kilomètre par heure dépassant la vitesse autorisée sera facturé 11 euros pour tout excès compris entre 11 km/h et 30 km/h en ville. C’est sans compter sur les 53 euros de l’amende forfaitaire. Les excès de vitesse au-delà de 30 km/h font l’objet d’un renvoi devant le tribunal et d’une décision rendue par le procureur du Roi qui peut prononcer un retrait du droit de conduite jusqu’à 5 ans.

En Italie, mieux vaut éviter l’amende de nuit !

Chez nos voisins transalpins, on dénote une différence majeure : l’amende est majorée en fonction de l’heure à laquelle a été commise l’infraction ! Voici quelques chiffres :

  • Les excès de vitesse inférieurs à 10 km/h sont facturés entre 41 et 168 euros la journée et entre 55 et 224 euros la nuit ;

  • À plus de 10 km/h d’excès, l’amende est comprise entre 168 et 674 euros la journée et entre 224 et 899 euros une fois la nuit tombée ;

  • À plus de 40 km/h, l’addition est comprise 527 et 2 108 euros la journée. La nuit, le montant de l’amende est entre 702 et 2 810 euros ;

  • Pour tout excès de vitesse dépassant les 60 km/h, ce sont au minimum 821 euros et jusqu’à 3 287 euros que vous devrez payer. Entre 22 heures et 7 heures du matin, l’amende sera forcément à 4 chiffres : comptez entre 1 095 et 4 382 euros.

Des excès de vitesse moins sévèrement réprimandés en Allemagne et en Suisse

En Allemagne, l’amende varie entre 15 et 680 euros en ville et entre 10 et 600 euros sur les routes hors agglomération. Par ailleurs, le système allemand est plus proportionnel puisqu’il est par exemple question d’une amende de 20 à 30 euros pour tout dépassement de moins de 10 km/h (le forfait est de 68 à 135 euros en France).

Mais attention : si les sanctions semblent être moins lourdes outre-Rhin, l’alcool au volant est plus sévèrement réprimandé dans la mesure où le conducteur en flagrant délit devra s’acquitter d’une amende de 500 euros et d’une suspension de permis pendant un mois s’il est contrôlé avec un taux d’alcoolémie dépassant les 0,5 mg/l.

En Suisse, le dépassement de vitesse est compris entre 19 et 245 euros en fonction de l’infraction commise et sont des amendes d’ordre (infraction courante faisant l’objet d’une procédure simplifiée).