En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

Limitation à 80 km/h : le nombre de flashs bondit sur les routes secondaires

L’abaissement de la vitesse maximale autorisée sur les routes secondaires fait sentir ses premiers effets. Le nombre de flashs de radars a fortement augmenté durant le mois de juillet.

limitation vitesse

Près d’un mois après l’abaissement de la vitesse maximale sur les routes secondaires de 90 à 80 km/h, l’heure est aux premiers bilans. Et le constat ne devrait pas plaire aux automobilistes : les flashs des radars ont considérablement augmenté sur certaines parties du réseau.

Interrogé dans Var-Matin, le préfet du Var Jean-Luc Videlaine expliquait dernièrement que sur les routes à 80 km/h, les radars flashaient « deux fois plus qu’avant ». Même constat en Haute-Loire : d’après la préfecture du département, le nombre d’infractions est passé de 1 172 la semaine avant l’entrée en vigueur de la mesure à 2 536 la semaine suivante.

Résultats à suivre

Pour autant, la multiplication du nombre de flashs est variable selon les départements et les routes. Elle devrait de plus s’infléchir dans les semaines et mois à venir car les conducteurs deviendront plus vigilants. Emmanuel Barbe, délégué interministériel à la sécurité routière, se veut optimiste à ce sujet « les radars finiront par moins flasher, les automobilistes feront attention ».

Pour rappel, les routes secondaires sans séparateur central sont limitées à 80 km/h depuis le 1er juillet. Un projet porté depuis plusieurs mois par le gouvernement, qui espère épargner entre 300 et 400 vies par an. La mesure devrait également rapporter 400 millions d’euros à l’Etat.