En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Auto : des élus demandent que les 80 km/h soient au programme du grand débat national

L’abaissement de la vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires, en vigueur depuis le 1er juillet, est toujours contesté. Certains élus locaux demandent que le sujet soit abordé lors du grand débat national.

vitesse 80km/h

L’abaissement de la limitation de vitesse de 90 à 80 km/h sur les routes secondaires n’a pas fini de faire parler. Entrée en vigueur le 1er juillet 2018, la mesure fait toujours l’objet de contestations. Comme le rapporte Le Parisien, certains élus locaux demandent que cette question soit abordée dans le cadre du grand débat national annoncé par le Président Emmanuel Macron.

C’est notamment le cas du député du Cantal Vincent Descoeur, qui explique au quotidien que « lors de l’adoption de cette mesure, le gouvernement a méprisé l’avis du peuple » et qu’il « est temps de l’écouter aujourd’hui ». Un mécontentement qui touche essentiellement les automobilistes en milieu rural : « ça continue de râler en région », confirmait au quotidien le député de Corrèze Christophe Jerretie.

Pas de retour en arrière pour le gouvernement

Du côté de l’exécutif, aucun retour en arrière sur les 80 km/h n’est envisagé. Comme le rapporte Le Parisien, on martèle à Matignon « qu’il n’est pas question de découdre la politique mise en œuvre depuis 18 mois ». Le gouvernement a prévu de faire le bilan de la mesure au bout de 2 ans, soit en 2020.

S’il est trop tôt pour tirer des conclusions, l’abaissement de 90 à 80 km/h a certainement joué un rôle positif sur la mortalité routière. Celle-ci a en effet diminué de 5,7% sur les 6 derniers mois de l’année. Des chiffres plus précis sur l’impact de la mesure devraient être publiés le 25 janvier prochain.