Une assurance auto sera obligatoire pour retirer un véhicule en fourrière

 

D’ici la fin de l’année, il sera obligatoire de présenter une assurance auto pour récupérer une voiture mise à la fourrière. 

Assurance auto fourrière

Le comité interministériel pour la Sécurité routière avait annoncé en octobre 2015 de fortes propositions pour lutter contre le défaut d’assurance. D’ici la fin de l’année l’une d’elle sera mise en place. Les automobilistes auront désormais l’obligation de présenter un certificat d’assurance pour récupérer un véhicule mis à la fourrière, mais aussi lors de son immatriculation à la préfecture. 250 000 véhicules sont mis en fourrière chaque année à Paris, soit un enlèvement toutes les 2 minutes.

Le comité ministériel de la Sécurité routière prévoit également la création d’un fichier des véhicules assurés « consultable lors du contrôle automatisé de la vitesse ou par les lecteurs automatiques de plaque d’immatriculation, afin de détecter les véhicules non-assurés en circulation ».

Le défaut d’assurance, un délit en augmentation

D’après un bilan réalisé par l’Observatoire national interministériel de la sécurité routière publié en septembre 2016, 106 753 délits pour défaut d’assurance auto ont été relevés pendant l’année 2015. Ce nombre représente 14,8% des délits constatés, soit une augmentation de 2% par rapport à l’année 2014.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies Fermer

Revoir mes dernières offres