En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Franchissement d’une ligne blanche : les sanctions

Claire Tourdot - mis à jour le

Pour prévenir les accidents, les voies de circulation sont composées de signaux permettant aux automobilistes de « lire » la route et d’ainsi circuler de façon ordonnée. Le marquage au sol blanc fait partie de ces indications qu’il est nécessaire de respecter sous peine d’être lourdement verbalisé.

Les lignes blanches discontinues, des repères

Aussi appelé « signalisation horizontale », le marquage au sol peut adopter différentes couleurs ou formes selon sa signification : lignes, flèches, passages piétons… Très fréquemment, l’automobiliste est amené à rencontrer des lignes blanches discontinues espacées de quelques mètres.

Ces lignes ont pour objectif de délimiter les routes à plusieurs voies. Elles peuvent être franchies  :

  • En cas de dépassement ;
  •  Si l’automobiliste souhaite tourner ;
  • Lorsque l’automobiliste change de voie.

Les lignes blanches continues, un mur infranchissable

Bêtes noires des automobilistes, les lignes blanches continuent ne doivent être en revanche franchies sous aucun prétexte. On distingue :

  • Le chevauchement qui consiste à empiéter sur la ligne axiale continue ;
  • Le franchissement qui correspond au passage des roues de l’autre côté du marquage au sol.

Chevauchement ou franchissement, ce comportement est sanctionné par une contravention de 4e classe. Cette dernière donne lieu à une amende forfaitaire de 135 € oscillant à la hausse ou à la baisse, selon le délai de règlement :

  • L’amende est minorée à 90€, si le PV est payé dans un délai de 3 jours pour une remise en main propre ou sous 15 jours pour une contravention envoyée au domicile ;
  • L’amende est majorée à 375 € lorsqu’un délai de 45 jours est dépassé. En cas de non-règlement, des poursuites judiciaires peuvent être entamées à l’encontre de l’automobiliste pour le forcer à recouvrir l’amende.

Par ailleurs, des points de permis de conduire sont systématiquement retirés au fautif. Le chevauchement d’une ligne blanche continue a pour conséquence la perte d’1 point, tandis que 3 points sont retirés pour un franchissement.

Astuce Malynx !

Lorsque lignes continues et lignes discontinues sont juxtaposées, le conducteur ne doit tenir compte que des lignes qui se trouvent de son côté de la route.

Plus de détails sur ce thème