En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

Voici la première autoroute avec des péages sans barrière

Le nouvelle autoroute A79, anciennement RCEA, disposera de péages à flux libre. Le paiement se fera sous dix jours avec identification par la plaque d’immatriculation.

tarifs peages

La Route Centre Europe Atlantique (RCEA) permet de traverser la France d’est en ouest gratuitement. Cependant, elle est aussi connue pour être particulièrement dangereuse au niveau de la deux fois une voie entre Digoin et Montluçon. En 2022, pour remédier à ce problème, une deux fois deux voies va être mise en place sur cette portion.

Seul bémol : en passant de N79 à A79, cette nouvelle autoroute va devenir payante. Elle sera aussi la toute première à disposer de péages à flux libre, c’est-à-dire sans aucune barrière. En effet, six portiques seront disséminés au-dessus de la chaussée, en-dessous desquels il sera inutile de marquer l’arrêt. Seule une barrière classique sera installée à l’extrémité ouest de l’autoroute.

Quelles sont les autoroutes les plus chères de France ?
Lire l'article

Un dispositif écologique et sécurisé

Comment fonctionne un péage à flux libre ou « free flow » ? Il devrait marcher sur le même principe que celui actuellement en test sur l’A4. L’automobiliste continuera de rouler sans marquer de pause au niveau du portique. Des capteurs et caméras scanneront la plaque d’immatriculation du véhicule afin de procéder à la facturation.

Soit le conducteur paiera immédiatement avec son badge télépéage, soit dans un délai de dix jours sur internet ou encore sur une borne installée après le péage. L’A79 sera la première autoroute entièrement concernée par ce dispositif, qui se veut écologique (sans redémarrage, moins de CO² sera émis), sécurisé et favorisant la fluidité du trafic.