En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Franchissement des barrières de péage : quelques règles…

Jihane Bensouda - mis à jour le

On ne franchit pas une barrière de péage comme on franchit les portes du kebab du coin… Non, il existe un certain nombre de règles qui régissent le franchissement des barrières de péage, or peu de gens les connaissent. C’est donc l’occasion pour votre comparateur d’assurance auto préféré de revenir sur ces quelques dispositions.

Barrières de péage: le point sur les différentes classes

Le principe de baseest que l’usager est tenu d’acquitter le montant du péage correspondant au parcours effectué et à la classe du véhicule qu’il utilise selon les tarifs affichés dans chaque gare de péage.

Le tarif est basé sur la classification des véhicules, d’après la hauteur totale, le nombre d’essieux et le poids total autorisé en charge (PTAC).

  • Classe 1: les véhicules ou ensemble roulants (tractant une remorque ou une caravane) dont la hauteur totale est inférieure ou égale à 2 mètres et dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes.
  • Classe 2: les véhicules ou ensemble roulants de hauteur totale comprise strictement entre 2 et 3 mètres et dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes.
  • Classe 3: les véhicules à 2 essieux dont la hauteur totale est supérieure ou égale à 3 mètres ou dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes.
  • Classe 4: les véhicules ou ensemble roulants à plus de 2 essieux dont la hauteur totale est supérieure ou égale à 3 mètres ou dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes.
  • Classe 5: les motos, side-cars et trikes.

Les véhicules de classe 2 aménagés pour le transport des personnes handicapées bénéficient de la classe 1.

Péages: d’autres règles à connaître

Lorsqu’un véhicule en panne est évacué par un garagiste agréé en dehors de l’autoroute, son conducteur doit verser à ce garagiste, le montant du péage correspondant à sa classe et au parcours effectué jusqu’au dernier échangeur en amont de la sortie d’évacuation.

Les usagers n’ayant pas de moyen de paiement doivent signer un document dit « Constatation de non-paiement de péage ». Ceci leur accordera un délai de dix jours pour régler le montant du péage assorti de frais de traitement particulier.

Certaines personnes sont exemptées de péage lorsqu’elles empruntent l’autoroute dans l’exercice de leurs fonctions et que ces fonctions ont un lien direct avec l’autoroute : les membres du corps préfectoral, les fonctionnaires et agents des forces de gendarmerie ou de police, des services de contrôle et des douanes ou encore les pompiers.