En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus
Vous pouvez également consulter notre politique de confidentialité ici.

PV : vaut-il mieux payer l’amende sur place ?

  • 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes
  • 325€ d'économies en moyenne* pour les mêmes garanties

Nul usager de la route n’est à l’abri d’un PV. Est-il possible de ne pas régler l’amende immédiatement ? Infraction par infraction, découvrez dans quel cas il est préférable de payer sur place et dans quel cas, au contraire, la patience est de mise.

Enlèvement pour mise en fourrière : mieux vaut payer sur place

Il existe un cas particulier où il est dans votre intérêt de régler l’amende sur place, le cas où vous assistez à l’enlèvement de votre voiture pour sa mise en fourrière. Gardez en tête que si votre auto n’a pas complètement quitté le sol, vous pouvez encore agir et retenir l’agent.

En effet, selon la loi, ne constitue pas une entrave à la mise en fourrière, au passage passible d’une peine de 3 mois d’emprisonnement et d’une amende de 3750€, le fait de payer immédiatement les frais de déplacement du camion.

En ce qui concerne ces frais d’ailleurs, ils s’élèvent à :

  • Plus de 15€ si les quatre roues de la voiture sont toujours au sol ;
  • De 113 à 126€ si deux roues sont au sol.

En outre, vous payerez évidemment une amende plus tard.

Payer le PV direct équivaut à reconnaître l’infraction

En matière de PV, il est parfois plus censé d’attendre, d’autant que le verbalisé dispose de 3 jours après interpellation pour régler son amende minorée.

Qui plus est, le fait de s’acquitter de l’amende vaut reconnaissance de celle-ci, ce qui signifie qu’il ne sera plus possible de la contester après.

Pour rappel, les amendes minorées (c’est-à-dire celles réglées immédiatement ou dans les 3 jours qui suivent) sont d’un montant de:

  • 22€ pour les infractions de 2e classe, telles que l’arrêt ou le stationnement gênant ou abusif;
  • 45€ pour les infractions de 3e classe, telles que l’excès de vitesse inférieur à 20km/h hors agglomération ;
  • 90€ pour les infractions de 4e classe, telles que les feux rouges grillés, le défaut de ceinture de sécurité.
Cet article vous a-t-il été utile ?