En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. (En savoir plus)
Nous avons mis à jour notre Politique de confidentialité, en accord avec le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD). En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez notre Politique de confidentialité mise à jour.

50 000 contraventions de stationnement distribuées en 15 jours à Paris

Deux semaines seulement après son lancement, le forfait de post-stationnement a déjà prouvé son efficacité. A Paris, plus de 50 000 contraventions ont été distribuées depuis le début de l’année.

Depuis le 1er janvier 2018, les automobilistes qui ne règlent pas leur stationnement doivent s’acquitter d’un forfait de post-stationnement, dont le montant est fixé par les communes. D’après RTL, la mise en place de ce nouveau dispositif a été particulièrement efficace à Paris. En effet, en l’espace de 15 jours, plus de 50 000 contraventions ont été distribuées.

Par ailleurs, le nombre de paiements spontanés est en hausse de 40% à Paris par rapport à la même période l’année passée. Une augmentation qui s’explique par le fait que les automobilistes paient leur forfait de stationnement moins cher s’ils s’acquittent de la somme due dans les 4 jours (35€ au lieu de 50€).

Des contrôles amenés à s’intensifier

A Paris, les contrôles pour traquer les automobilistes qui ne paient pas leur stationnement devraient être encore plus accrus dans les semaines et mois à venir. L’objectif de la Mairie est de franchir la barre de 75 000 contrôles quotidiens, contre 50 000 aujourd’hui. Actuellement, 400 agents aidés d’une dizaine de voitures électriques sont chargés de traquer les infractions et verbaliser les automobilistes.

Le but du dispositif est de favoriser un partage équilibré de l’espace public, de mieux réguler le trafic et de diminuer le nombre d’incivilités.