En continuant la navigation, vous acceptez les cookies. Ils nous permettent d'améliorer nos contenus pour vous proposer des services adaptés. En savoir plus

Un étudiant étranger peut-il conduire en France ?

  • 50 contrats d’assurance auto comparés en 5 minutes
  • 294€ d’économies en moyenne* par an à garanties équivalentes
Obtenez des devis pour votre assurance :
En 5 minutes, obtenez des devis pour votre assurance auto :
Comparer
Comparer

L’étudiant non-européen ayant obtenu son permis dans son pays d’origine, ou un autre pays ne faisant pas partie de l’Union Européenne, a le droit de conduire librement, pendant toute la durée de ses études, en France. Votre comparateur d’assurance auto LeLynx.fr s’est informé pour vous.

Les conditions pour conduire avec son permis étranger

Pour conduire en France avec son permis étranger, l’étudiant doit avoir un permis de conduire qui respecte les conditions suivantes:

  • Le permis doit être en cours de validité
  • Le permis a été délivré par le pays où il avait sa résidence normale (pays où une personne demeure plus de 6 mois à l’année, soit 185 jours au minimum, du fait d’attaches personnelles ou professionnelles) avant d’entrer en France,
  • Le permis a été obtenu avant la date de début de validité de son titre de séjour « étudiant » ou, s’il possède un visa de long séjour valant titre de séjour, avant la validation de ce visa par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII),
  • Le permis doit être rédigé en langue française ou être accompagné de sa traduction officielle en français,
  • Le permis est utilisé par une personne ayant atteint l’âge minimal requis pour conduire en France le véhicule de la catégorie équivalente,
  • Le permis est utilisé conformément aux mentions qui sont inscrites sur le permis étranger (port de lunettes, aménagements du véhicule, etc.),
  • Le titulaire du permis ne doit pas avoir fait l’objet dans son pays (ou dans le pays de délivrance du permis s’il est différent) d’une mesure de suspension, de restriction ou d’annulation de son droit de conduire.

Et après les études, il peut encore conduire ?

Après ses études, si l’étudiant effectue un changement de statut et a besoin de continuer à conduire en France, il peut changer son permis contre un permis français, dans la mesure où son pays pratique «l’échange réciproque des permis de conduire avec la France». Sa demande, accompagnée des pièces justificatives pour échanger un permis étranger, doit être déposée à la préfecture ou la sous-préfecture de son domicile dans un délai de 12 mois à compter de la date de validité de son nouveau titre de séjour (où il n’est plus mentionné le statut d’étudiant).