La surprime jeune conducteur : durée et tarifs

  • Jusqu'à 75 devis d'assurance auto comparés en 5 minutes.
  • Jusqu’à 298€* d’économies pour un contrat au même niveau de garantie !

Les jeunes conducteurs doivent payer une surprime dans le cadre de leur assurance auto. Il s’agit d’un supplément appliqué à la prime d’assurance. Combien coûte la surprime ? Combien de temps faut-il la payer ? LeLynx.fr vous dit tout.

Qu’est-ce que la surprime jeune conducteur ?

La surprime, c’est une somme d’argent à débourser en plus de la prime d’assurance jeune conducteur traditionnelle. En effet, les assureurs auto estiment que les jeunes conducteurs sont davantage sujets aux accidents que les autres, du fait de leur manque d’expérience. Ils appliquent donc une majoration aux automobilistes novices qui rentrent dans la définition du jeune conducteur.

Par conséquent, vous devez vous attendre à payer une surprime pour vous assurer, si vous êtes dans l’une des deux situations suivantes :

  • Vous êtes titulaire du permis de conduire depuis moins de 3 ans ;
  • Vous n’avez pas été assuré depuis 3 ans et plus.
Astuce Malynx !

Pour obtenir le meilleur prix, comparez les offres d’assurance et générez des devis auto ! C’est simple, rapide, et gratuit.

Combien de temps dure la surprime jeune conducteur ?

Le jeune conducteur doit payer une surprime pendant les 3 premières années de son contrat d’assurance auto jeune conducteur.

S’il s’abstient de tout accident responsable pendant cette durée, la surprime cesse au bout de 3 ans.

Combien coûte la surprime jeune conducteur ?

une personne calcule la surprime

Le montant de la surprime jeune conducteur est à son niveau maximum la première année. Heureusement, il décroît ensuite avec le temps. En effet, plus l’automobiliste acquiert de l’expérience en conduite, moins il représente de risque sur la route.

Ce montant n’est pas le même pour les jeunes conducteurs traditionnels, et pour ceux ayant suivi une formation en conduite accompagnée.

Jeunes conducteurs : comment payer moins cher votre assurance auto ?
Lire l'article

Le prix de la surprime pour les jeunes conducteurs

Le jeune conducteur paie le double de la prime d’assurance normale lors de sa première année en tant qu’assuré. La surprime diminue ensuite, jusqu’à disparaître complètement.

Voici l’évolution de la surprime :

Période

Surprime

Première année sans sinistre impliquant votre responsabilité

100% de majoration

Deuxième année sans sinistre impliquant votre responsabilité

50% de majoration

Troisième année sans sinistre impliquant votre responsabilité

25% de majoration

Quatrième année sans sinistre impliquant votre responsabilité

0% de majoration

Exemple de surprime pour un jeune conducteur
Fabien vient de passer son permis et décide de s’assurer.
Son contrat d’assurance prévoit une prime d’assurance de 500€, et une surprime au taux de 100% la première année.
Pour la première année d’assurance, la surprime de Fabien est donc fixée à : 500€ X 2 = 1000€.

Le prix de la surprime pour les jeunes conducteurs – Conduite accompagnée

En matière de surprime, les conducteurs qui ont suivi une formation en conduite accompagnée paient moitié moins cher que leurs homologues ayant suivi une formation traditionnelle.

En effet, un jeune en conduite accompagnée conduit en moyenne 3 000 kilomètres avant de passer son permis ! Il est ainsi naturel de penser que son expérience sur la route est plus importante, et donc que sa conduite est moins risquée.

Période

Surprime – Conducteurs accompagnés

Première année sans sinistre impliquant votre responsabilité

50 % de majoration

Deuxième année sans sinistre impliquant votre responsabilité

25 % de majoration

Troisième année sans sinistre impliquant votre responsabilité

12,5 % de majoration

Quatrième année sans sinistre impliquant votre responsabilité

0% de majoration

L’application du bonus-malus

Le système du bonus-malus s’applique aussi à la surprime. Concrètement cela signifie que le jeune conducteur qui s’abstient de tout accident responsable paiera moins cher sa surprime, grâce à l’application d’un coefficient diminuant le tarif.

À l’inverse, l’automobiliste qui commet des excès de vitesse ou des infractions pendant les 3 premières années de son assurance paiera encore plus cher la surprime.

Comment le bonus s’applique-t-il à la surprime ?
Reprenons l’exemple de Fabien. Ce jeune conducteur n’a pas commis d’accident responsable la deuxième année de son permis probatoire. La surprime passe donc à 50%. Fabien devrait donc payer : 500 X 1,5 = 750€.
Cependant, un coefficient bonus de 0,95% s’applique du fait qu’il s’est bien comporté au volant.
On applique donc ce coefficient à la surprime : 750 X 0,95 = 712,50 €.

Par conséquent, Fabien paiera 712,50€ de surprime la deuxième année, au lien de 750€, grâce à sa conduite exemplaire.

Comment payer moins cher la surprime ?

La question revient souvent chez les conducteurs fraîchement lauréats du permis de conduire : peut-on éviter de payer la surprime jeune conducteur ?

Au risque de vous décevoir, non, ce n’est pas possible : la totalité des assureurs auto imposent aux conducteurs débutants de payer ce supplément.

Il existe cependant des moyens pour payer moins cher la surprime :

  • Faire de la conduite accompagnée: comme expliqué plus haut, les assureurs minorent le montant de la surprime pour les automobilistes ayant conduit de très nombreuses heures en compagnie d’un proche ;
  • Se déclarer comme conducteur secondaire dans le contrat d’assurance d’un proche ;
  • Choisir l’assureur de ses parents: il est plus facile de négocier un tarif avantageux de surprime, et un meilleur prix de l’assurance auto jeune conducteur, lorsque l’assureur vous connaît déjà.

 Vous savez désormais tout sur la surprime de l’assurance jeune conducteur !

Cet article vous a-t-il été utile ?